was successfully added to your cart.

Ce soir, ça sera notre première nuit dans notre van prénommé Bob. D’ailleurs vous vous demandez peut-être pourquoi Bob ? Tout simplement, car c’est ainsi que l’avaient nommé les anciens propriétaires, en hommage au célèbre joueur de hockey canadien Bob Gainey. Nous avons donc décidé de conserver l’identité de Bob pour notre roadtrip !

Et voilà, on y est enfin ! Notre roadtrip en van au Canada commence !

Le roadtrip au Canada, c’est un peu comme un rêve qu’on avait depuis longtemps. Parcourir les routes mythiques de ce grand pays, découvrir ses forêts, ses lacs et ses plus beaux paysages. Alors, il y a quelques mois, nous avons atterri à Montréal afin de donner réalité à ce rêve commun. Au-delà du roadtrip, c’est aussi le projet de voyager en van qui nous attire. C’est un moyen de voyager à long terme sans dépenser trop d’argent en hébergements, mais également un moyen d’être autonomes et flexibles dans notre itinéraire.

Quelques semaines après notre arrivée, nous avons déniché Bob sur un site de petites annonces et avons succombé à son charme et à son histoire. Ses anciens propriétaires revenaient tout juste d’un roadtrip de 5 mois à travers les États-Unis (retour sur leurs aventures). Et voilà, après quelques démarches administratives, Bob était à nous !

De Montréal à Vancouver en 90 jours – Première étape : la Gaspésie

Oui, nous comptons rejoindre la côte Est à la côte Ouest en 90 jours. Nous aimerions visiter la Gaspésie, le Nouveau Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Ontario, l’Alberta, la Colombie Britanique… Oui, ça commence à faire beaucoup ! Il n’est pas certain que nous ayons le temps de tout découvrir, mais il est tellement difficile de faire un choix. Toutes ces régions ont l’air magnifiques ! Nous débutons donc notre voyage en Gaspésie au Québec. Après 2h30 de route depuis Montréal, nous posons le van à Saint-Pierre-les-Becquets. Le spot est superbe ! Nous sommes garés à côté de deux autres vans qui ont, eux aussi, élu domicile sur le parking de l’église pour la nuit.

Digital Nomads

Comme, on vous l’expliquait, au-delà du roadtrip, nous voulons expérimenter le mode de vie en van et donc le fait de travailler et voyager en même temps. En tant que freelances, nous avons tous les deux gardé des tâches que nous pouvons réaliser à distance. Nous sommes donc des vrais “digital nomads”.

Le jour du grand départ

Ces derniers jours ont été intenses ! Entre les préparatifs, le nettoyage, les réparations, les déménagements et aménagements, il y avait du boulot ! (Si ça vous intéresse, nous ferons un article dédié aux préparatifs du voyage dans les prochaines semaines !) Mais on est plutôt fiers d’avoir réussi à redonner une nouvelle jeunesse à Bob ! Même s’il n’est plus tout jeune, puisqu’il date de 1985, il est tout de même plutôt bien conservé et on adore son petit côté vintage.

En fait, nous avions peur de ne pas être encore prêts. Prêts à partir en roadtrip, à quitter notre quotidien pour une vie nomade en van, prêts à quitter notre confort… bref à nous lancer dans l’inconnu.

Depuis des mois, nous avions ce roadtrip de Montréal à Vancouver en tête. Notre départ était fixé au 15 juin pour nous laisser le temps de tout bien organiser, planifier l’itinéraire et finaliser nos projets annexes. Mais à la date du départ, nous nous sommes rendu compte que tout n’était pas prêt. En fait, nous avions peur de ne pas être encore prêts. Prêts à partir en roadtrip, à quitter notre quotidien pour une vie nomade en van, prêts à quitter notre confort… bref à nous lancer dans l’inconnu.


Le départ, on en fait toute une histoire, un jour spécial qu’on idéalise. Si on s’écoutait, on trouverait toujours quelque chose à finaliser ou à organiser avant le grand départ. Au final, tout cela n’est que de l’appréhension. Alors ce samedi 17 juin, nous avons décidé de ne plus repousser le départ et de nous lancer dans l’aventure !

Et déjà, quelques heures plus tard, on se sent plus sereins. Ce soir, on a l’impression de retrouver le calme que nous avions perdu ces derniers jours. Comme si, tout le stress accumulé s’était arrêté net. Au final, c’est le premier pas qui est le plus difficile. Une fois qu’on le franchi, on se rend compte que tout s’est bien passé et que tout ira bien. Tout n’est pas parfait, mais ça ne nous empêchera pas de vivre cette aventure à 100%. Tout ce qu’on a longuement imaginé ces derniers mois prend vie finalement de façon naturelle.

C’est parti, l’aventure commence !! 🙂

Notre itinéraire détaillé :

Notre point de chute :

Jour 1 : Saint-Pierre-les-Becquets, parking de l’église

Jour 1 : C’est maintenant ou jamais !
Votre avis

Camille

Auteur Camille

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

Plus d'articles de Camille

Rejoindre la discussion One Comment

Laisser un commentaire