was successfully added to your cart.

On dirait que la route s’arrête peu après l’embarcadère de Port aux Basques. Il y a un dernier petit village et puis après plus rien. Et si nous nous rendions à ce village au bout de la route ? Ce village c’est Rose Blanche à 50km après Port-aux-Basques.

Rose Blanche, dernier village de la route côtière

Nous nous enfonçons sur cette route qui traverse des paysages verdoyants parsemés de marres et de lacs aux eaux d’un bleu profond. Autant vous dire que nous nous sommes arrêtés tous les 10 km pour prendre des photos ! Nous avons croisé quelques petits villages côtiers déserts avant d’arriver à Rose Blanche qui marque la fin de la route. C’était tellement beau. Les petites maisons de bois colorées de jaune, de rouge ou de bleu sont posées les unes à côté des autres sur les rochers, au bord de l’eau.

Nous décidons de nous balader un peu entre les maisons pour trouver une place où nous pourrions dormir. Il n’y a presque personne dans le village. Les rayons du soleil font scintiller la mer. C’est calme et reposant. Nous trouvons finalement un spot sur une petite colline, en bord de route avec une vue dégagée sur les collines environnantes, le village et la mer.

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose BlancheRose Blanche

Rose Blanche

Vision surprise de deux orques

Le phare de Rose Blanche est classé au patrimoine car c’est l’un des derniers construits en granit. C’est aussi peut-être la seule raison pour laquelle quelques touristes s’aventurent encore au bout de cette route. Et c’est là, au pied du phare, que nous les avons vus. D’abord un premier aileron à sortir de l’eau, qui laissait entrevoir un corps noir et quelques taches blanches. Puis un deuxième. Ils étaient là, deux orques, si près de la côte.

Nous avons pu observer une dizaine de leurs mouvements à la surface, puis plus rien, ils avaient déjà redisparu au fond de l’eau. Enfin, nous avions vu non pas des baleines mais des orques ! Cela faisait plusieurs jours que nous scrutions les eaux sans succès. Au final, c’est quand on ne s’y attend pas que ça arrive. Et c’est chouette ! 😀

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose Blanche

Rose BlancheRose Blanche

Notre itinéraire :

Notre point de chute :

Jour 27 : Rose Blanche, air de repos au bord de la route « big bottom »

→ Notre article précédent : Jour 26 – On y resterait bien

Jour 27 : Le village au bout de la route
Votre avis

Camille

Auteur Camille

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

Plus d'articles de Camille

Rejoindre la discussion One Comment

Laisser un commentaire