was successfully added to your cart.

Se retrouver seul, avec son chien, dans l’immensité du Canada. Se lancer dans un road trip, l’aventure d’une vie, à découvrir les grands espaces naturels canadiens, en parfaite harmonie avec son canidé. Ce rêve est partagé par de nombreux voyageurs. Mais avant d’en arriver là, quelques formalités administratives seront de mise.

Bien préparer son road trip au Canada avec un chien

Peu importe la destination finalement, votre chien vous suivra partout où vous irez. Que votre aventure soit parfaitement organisée ou complètement « à l’arrache », la fidélité de votre berger, beagle, husky ou labrador sera infaillible. Pourtant, cela ne veut pas forcément dire que votre canidé sera heureux. En panne au beau milieu des Rocheuses canadiennes ou incapable de trouver acheteur une fois arrivé avec votre van aménagé sur la côte ouest : le stress et la détresse que vous pourrez ressentir sur le moment, se répercuteront naturellement sur votre chien. Et pour éviter toutes déconvenues : mieux vaut savoir où vous allez mettre les pieds AVANT de vous y rendre.

Itinéraire, budget, assurance, formalités d’immatriculation et même visa seront à étudier le plus tôt possible. La préparation d’un road trip au Canada est indispensable. Alors que le français est parlé dans la totalité du Québec, l’anglais lui, règne partout dans les autres provinces.

Prendre l’avion pour le Canada avec un chien

Une fois occupé de votre situation, c’est au tour de votre chien. Comment envisagez-vous ce road trip canadien avec lui ? Est-il apte à quitter l’Europe ? Si l’identification sous-cutanée électronique à l’aide d’une puce est obligatoire en France, elle ne l’est pas au Canada. En revanche, si le chien est âgé de plus de 3 mois, il faudra impérativement prouver qu’il est vacciné contre la rage. Un certificat de vaccination antirabique et de bonne santé devra donc être demandé auprès d’un vétérinaire. Attention : le passeport européen ne remplace pas le certificat de bonne santé du chien.

Pour prendre l’avion avec son chien, toutes les compagnies ne se valent pas. Poids, taille, race, âge et dimension de la cage peuvent faire pencher ou non la balance de votre côté. Aussi, certaines d’entre elles autorisent le transport d’animaux en cabine lorsque la cage respecte quelques critères. C’est le cas d’Air Canada par exemple. Pour les autres, direction la soute – lorsque cette option est possible.

Selon la compagnie aérienne que vous avez choisie, un document complémentaire peut également vous être demandé. Veillez à bien vous renseigner auprès de votre transporteur.

Attention : il est impossible d’importer des aliments pour chiens, comme des croquettes par exemple, depuis la France.

Les formalités pour Air France – Air Canada – Air Transat – Wow Air (en anglais)

livre roadtrip canada

Avant le road trip au Canada avec son chien : l’ASFC

A l’atterrissage, l’Agence des Services Frontaliers du Canada (ASFC) s’occupera d’inspecter l’ensemble de vos documents, ainsi qu’évaluer la bonne santé de votre chien, et que celui-ci réponde bien à la description indiquée sur les papiers. Cette inspection vous coûtera une trentaine de dollars et cinq dollars par animal supplémentaire.

Bon à savoir : en cas de doute, l’ASFC peut demander une inspection supplémentaire de l’ACIA.

Enfin, une fois arrivé à Montréal, Québec ou Vancouver, il ne vous restera plus qu’à vous mettre en quête de votre futur van aménagé. Celui-ci devra être suffisamment grand pour que votre chien se sente à l’aise pendant votre road trip sur le territoire canadien.

Endroit interdits aux chiens à l’intérieur de certains endroits

Au sein des Parcs Nationaux du Canada, et sauf mentions contraires, les chiens sont autorisés à condition qu’ils soient attachés à une laisse d’au maximum trois mètres de long. De plus, de nombreux endroits à l’intérieur de ces espaces, interdisent catégoriquement les chiens, même ceux tenus à l’aide d’une laisse ou d’un harnais. Dans les lieux autorisés, les excréments canins doivent être systématiquement ramassés. Pour plus d’informations, consultez le site de Parcs Canada

Attention : aux dernières nouvelles, l’Ontario bannissait systématique hors de sa province les pitbulls.

Enfin, si vous désirez vous établir quelques temps dans une ville canadienne, avant ou après votre road trip par exemple, enregistrer votre chien pourra vous être demandé. Une fois cette formalité passée, un permis vous sera remis.

Bon à savoir : habituez son chien à la route au fur et à mesure, pour limiter le mal des transports.

Pour tous renseignements complémentaires, rendez-vous sur cet article de l’Agence Canadienne de l’Inspection des Aliments – cet organisme travaille en étroite relation avec l’ASFC.

Les informations présentes dans cet article sont uniquement présentées à titre informatif. Les lois et les réglementations en vigueur changeant rapidement, il est indispensable de se rapprocher des organismes officiels avant le départ.

Faire un road trip au Canada avec son chien : Les formalités !
5 (100%) 1 vote

Pierre

Auteur Pierre

Co-fondateur de The Roadtrippers, passionné de grands espaces, d'aventures et de modes de vie alternatifs !

Plus d'articles de Pierre

Laisser un commentaire