was successfully added to your cart.

Dormir dans son van aménagé : l’apanage du vanlifer. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir se réveiller partout où bon lui semble ? Pouvoir s’endormir au bord de la mer, tout en profitant d’un confort supérieur à celui d’une tente. Quels sont les meilleurs spots pour passer la nuit ? Est-il légal de pioncer dans un véhicule ?

Où dormir avec son van

Est-ce seulement légal de passer la nuit dans un véhicule ?

Est-il légal de dormir dans son van aménagé en France ? A ce jour, aucun texte ne précise qu’il est autorisé ou interdit de passer la nuit dans son véhicule. Qu’il s’agisse d’une voiture, d’un camtar, d’une fourgonnette, d’un utilitaire ou d’un van aménagé, vous devrez donc vous référer à la législation en vigueur dans l’endroit où vous vous trouvez.

Alors que rien n’interdit à un particulier (ou à un professionnel) de s’endormir dans un camion aménagé, il y a toutefois certaines règles à respecter. Dans un premier temps, il est conseillé de ne pas passer plus de 24 heures à la même place de stationnement. Aussi, prenez garde à ne pas sortir toute votre panoplie de campings extérieurs (chaises de camping, tables pliantes, glaciaires, réchaud à gaz, etc.). À la différence du camping sauvage, vous devez montrer que vous pouvez partir à tout moment.

Avant de passer la nuit sur un campsite, regardez bien si aucun panneau signalétique environnant ne l’interdit.

Vous souhaitez savoir si vous pouvez dormir dans votre van en Australie, Nouvelle-Zélande, USA, Portugal, Corse ou Italie ? Rien de tel que de demander directement aux locaux. Surtout si vous vous prévoyez de « camper » dans une grande ville (comme Los Angeles, Cairns, Melbourne, Londres, Auckland, etc…).

Dormir dans son van aménagé : la liberté à l’état pur

Dormir dans son van aménagé. Le plus grand plaisir du vanlifer. Ou plutôt, être libre de pouvoir se coucher et se réveiller au bord de la mer avec le chant des goélands, tout comme en plein milieu d’une forêt. Se retrouver dans son lit, entouré par la nature, mais avec tout le confort de son chez-soi. A la différence du camping en tente, vous profiterez d’un vrai lit en dur. De vrais matelas. De vrai draps. De vrais oreillers.

Mieux encore : camper à l’intérieur de son fourgon offre un sentiment de liberté grisant. Selon le gré de vos envies, vous pourrez changer de lieu tous les soirs. Vous réveillez tous les matins, dans un environnement différent.

Nous ne parlons même pas des économies en termes d’argent ! Combien coûte une nuit d’hôtel en France ? 50 € ? 70 € ? Tant qu’un lit, aussi sommaire soit-il, est installé à l’intérieur de votre automobile, vous ne dépenserez pas un sou. Pour ça, le bivouac à quatre roues est top !

Camper en toute sérénité avec son camion aménagé

La première inquiétude d’une personne souhaitant débuter une activité de vanlife, est de savoir où dormir le soir. Comment trouver un endroit où vous vous sentirez en sécurité ? Comment roupiller l’esprit tranquille ?

Personne n’aime être dérangé. Encore moins la nuit. Encore moins lorsqu’on se sent vulnérable à l’intérieur d’un véhicule. Encore moins lorsqu’on est la seule âme qui vive à 10 kilomètres à la ronde.

Au début de tout road trip, ou périple sur les routes, il est parfois difficile de s’endormir en toute sérénité. De trouver le sommeil facilement. On pense à ce qui pourrait arriver. À la façon dont les autorités pourraient venir nous déloger. À la façon dont une personne mal intentionnée pourrait essayer de nous cambrioler sans même savoir que nous nous trouvons endormi l’intérieur.

S’endormir sans tomber dans la paranoïa

Nous nous rappellerons toujours la première fois où nous nous sommes endormis à l’intérieur de notre Dodge aménagé par Campwagon, au Canada. Ce mélange d’appréhension et d’excitation. Dormir sur l’espace public est une expérience unique. Terrifiante les premières fois, certes, mais unique. Comme si on s’appropriait l’environnement, le monde devient notre maison.

Votre camion aménagé se trouve dans un espace public, mais l’intérieur de celui-ci, est un espace privé. Votre espace. Ainsi se mêle intimité et exposition. Car oui, dormir est un acte intime. Essayez de vous endormir dans un endroit dans lequel vous ne vous sentez pas en confiance. Vous n’y arriverez pas.

Comment dormir à point fermé ? En créant un aménagement et une décoration d’intérieur qui vous ressemble. Mais surtout : en choisissant un endroit pour passer la nuit dans lequel vous vous sentirez en sécurité.

Les applications et sites Internet pour dénicher votre futur lieu de campement

Quelles sont les principales applications et plates-formes Internet pour dénicher un endroit où dormir la nuit avec son van ? En France, Park4night fait l’unanimité. En ville, comme en campagne, cette application vous donnera les lieux dans lesquels vous pourrez installer votre camps. À savoir : garer votre van aménagé pour passer la nuit. Certains sont payants, d’autres gratuits, il y en a pour tous les budgets.

Les plates-formes Internet pour camper (où séjourner à long terme) chez des particuliers, sont en plein boom. Wifi, électricité, toilette ou même accès à de l’eau potable : ces lieux offrent généralement des infrastructures bien pratiques pour la vie en van. Simple voiture aménagée avec un lien intérieur, vieux Combi Volkswagen Westfalia, camping-car spacieux, caravane de luxe ou même modeste tente : dormir chez un particulier est accessible à tous. Encore une fois, certains lieux sont payants, d’autres non. Renseignez-vous bien avant de vous rendre sur place.

Parmi les sites Internet les plus connus :

Gamping, Home CamperCampe Dans Mon Jardin , Bienvenue à la ferme , Le Camping Sauvage , etc…

Où camper avec son van

Et au Canada : où dormir avec son véhicule aménagé ?

Au Canada, il est interdit de dormir dans sa fourgonnette aménagée lorsque vous vous trouvez dans l’enceinte d’un parc national. Et ce, même si vous vous situez à l’intérieur d’une ville. À Banff par exemple, enceinte de la ville est à l’intérieur même du parc national. Police et gardes forestiers sillonnent régulièrement la ville en prenant en photo les campervans stationnant plus de 24 heures au même endroit.

Dans les Rocheuses canadiennes, il est vivement recommandé de réserver un emplacement de camping pour la nuit, en avance. Bien que leur prix ne soit pas donné, vous n’aurez probablement pas le choix.

À l’extérieur de cette région, deux applications sont particulièrement pratiques. Nous avons nommé : Freecampsites.net.

Retrouvez toutes nos idées pour garer son van aménagé gratuitement au Canada ! 

Où dormir avec son van

15 idées de spots où se garer la nuit avec son van

Plus que de simples idées, vous devrez avant tout écouter votre instinct. Demandez-vous comment vous vous sentez dans tel ou tel lieu. Y a-t-il de la promiscuité ? Le quartier est-il réputé sûr ? Les habitations sont-elles éloignées ? Y a-t-il du passage ? Les gens qui fréquentent ce quartier vous inspirent-ils confiance ?

Lorsqu’il s’agit de parking privé, il est toujours conseillé de demander la permission à l’enseigne qui se trouve devant. Demandez poliment, vous ne devriez pas avoir trop de refus.

1. Les campings payants

L’occasion idéale pour une douche bien méritée ! Retrouvez tous les campings de France sur campingfrance.com.

2. Les parkings de supermarchés

Pas très glamour, mais bien pratique pour ne plus lutter contre la fatigue ou la somnolence. Attention à bien demander la permission avant de se garer pour la nuit, pour éviter que des veilleurs ne viennent toquer à votre porte.

3. Les parkings des églises

Les parkings aux alentours des églises et des cimetières sont généralement tranquilles pour pioncer. On ne le conseillera probablement pas en camping-car, mais si vous avez un petit véhicule aménagé et que vous êtes discrets, vous n’aurez pas de problème. À noter aussi : ils sont généralement équipés d’une arrivée d’eau.

4. Les parkings des aéroports

Nous n’avons jamais essayé cette idée, mais il paraît que les parkings des petits aéroports locaux peuvent dépanner si vous ne trouvez aucun endroit où vous stationner la nuit avec votre van équipé. Demandez bien la permission avant de vous garer.

5. Auprès des plages

Les bords de mer sont souvent équipés de places de stationnement. Trouvez un endroit au calme et à l’abri des regards, et surtout : faites attention aux éventuels panneaux interdisant le camping. A éviter : les bords de la méditerrané avec son camtar !

6. Les abords des rivières et des lacs

Pareil que pour la plage, il existe généralement de petites aires pour les pécheurs, sur lesquels vous pourrez vous garer. Une astuce ? Checker sur Google Maps la présence ou non d’un parking. Le réveil avec une rivière pour fond sonore est particulièrement agréable !

7. En ville

En ville, les places de stationnement ne manquent pas. En revanche, trouver un endroit sans réverbère et calme, sera certainement un peu plus difficile. Attardez-vous surtout sur la périphérie et les banlieues. À condition, que le quartier s’y prête bien sûr.

8. Chez un ami

On a tout un ami (ou un ami, d’un ami) qui habite dans le pays ou dans la ville que nous visitons. Pourquoi ne pas aller le voir, en lui proposant de stationner à côté de chez lui ?

9. Chez un inconnu

De plus en plus de particuliers louent, monnayant quelques euros, un emplacement de camping pour la nuit. Tentes, mais aussi d’emplacements de camping-cars, caravanes et de motorhome. Plutôt sympa pour y passer la nuit, non ?

10. Dans une ferme

Pareil que le point au-dessus, mais plus dans une logique de tourisme rural. Quoi de mieux pour visiter une région, que de commencer par ses producteurs locaux ?

11. Les chemins forestiers

Loin des villes, et en proximité de forêts, il n’est pas rare de trouver des anciens chemins forestiers abandonnés. Si certains peuvent être recouverts par la végétation, vous en trouverez probablement un où stationner pour la nuit avec votre véhicule.

12. Au bord de la route

Ce lieu de stationnement, est uniquement indiqué ici à titre d’urgence. Pour des raisons de sécurité, nous ne recommandons pas de se garer au bord de la route pour un somme, à moins de ne pas avoir le choix. En cas de panne, de crevaison ou d’extrême fatigue par exemple.

13. Les aires de repos d’autoroute

Les aires de repos, où aires d’autoroute ont le mérite de ne jamais fermer la nuit. Elles sont principalement utilisées par les routiers pour se reposer la nuit. Néanmoins, la sécurité y est contestable. Certaines, sont même réputées dangereuses. Vous somnolez au volant ? Arrêtez-vous quelques heures. Vous cherchez un endroit pour dormir ? Passez votre chemin.

14. Les villages étapes

A l’intérieur des villages étapes, vous trouverez tout un tas d’infrastructures utiles aux camping-caristes, comme aux vanlifers. Gratuites, vous pourrez retrouver toutes ces localités sur Village-etape.fr.

15. Les aires de pique-nique

En France, il y a plus de 5 000 aires de pique-nique répertoriées. Pourquoi ne pas en profiter pour y piquer du nez lorsque la nuit tombe ? Une application est également disponible ! Retrouvez toutes les informations à ce sujet sur Pique-nique.info.


Et vous, où préférez-vous dormir avec votre van aménagé ?

Où dormir avec son van aménagé et camper en toute tranquillité ?
5 (100%) 2 votes

Pierre

Auteur Pierre

Co-fondateur de The Roadtrippers, passionné de grands espaces, d'aventures et de modes de vie alternatifs !

Plus d'articles de Pierre

Laisser un commentaire