was successfully added to your cart.

Si il y a une chose que nous ne devions pas omettre de visiter à Terre Neuve, c’était le Parc National du Gros-Morne.

Déja dans le ferry qui nous menait sur l’île, les images de ce parc nous promettaient de magnifiques paysages.  Sur les murs, dans les brochures, nous voyions partout des clichés de randonneurs au milieu d’une nature  grandiose.

Direction le Gros-Morne

Dès le lendemain de notre arrivée à Terre Neuve, nous nous sommes donc mis en route pour le Gros-Morne, Norris Point et Rocky Harbour. Nous avons longé la côte Ouest de l’île pendant plusieurs heures jusqu’à arriver au port de Norris Point. Un petit village paisible au bord d’un estuaire à l’eau translucide. Nous avons ensuite posé notre maison roulante à Rocky Harbour pour la nuit.

Noris Point

Rocky Harbour

Une lessive qui ne se refuse pas

Cette halte nous a enfin permis de pouvoir faire une lessive complête de notre garde robe. Après deux semaines de voyage, nous commencions à être à court d’affaire propres.  C’est vrai que de temps en temps, nous pourrions faire des petites lessives à la main, mais ce n’est pas pratique pour faire sécher nos affaires. Nous restons rarement une journée entière dans le van et comme nous sommes souvent garés dans des zones publiques, c’est un peu délicat d‘étendre notre linge. À Rocky Harbour, nous avons trouvé un lavomatique a coté d’un groupe de petites cabanes de vacances. En général, il est possible de laver son linge dans les laveries publiques de campings, dans les parcs nationaux ou dans des lavomataiques dans les villes.

Un point de vue presque innaccessible

Nous sommes également allés nous renseigner à l’acceuil du centre de Parcs Canada pour faire une randonnée au Gros-Morne. Bien entendu, nous souhaitions faire la randonnée qui nous menerait jusqu’au point de vue spectaculaire tant vanté par les brochures touristiques. Mais à l’acceuil du centre, on nous a informés que la randonnée n’était accessible qu’en groupe organisé ou aux randonneurs aguéris après avoir passé un test d’orientation. Nous avons donc décidé non sans déception de nous rabattre sur la randonnée qui mène jusqu’au sommet du Mont Gros-Morne. Nous avions aussi entendu parlé d’une belle randonnée aux Tablelands, avec des paysages à la terre rouge et aride.

Gros Morne

Une randonnée de deux jours sans déception

Le lendemain matin, nous sommes repassés au centre d’acceuil pour réserver notre prochaine nuit de camping dans le parc. Puis, nous nous sommes mis en marche pour l’ascension. Nous avons eu un très beau temps et les paysages ne nous ont pas décus ! Au sommet, il y a une vue magnifique sur tout le parc, la mer et un grand lac en contre-bas. On pense avoir trouvé là, le plus bel emplacement de camping que l’on ai jamais vu ! Si vous voulez en savoir plus sur cette randonnée, consultez l’article qui y est dédié sur Sense Away : 2 jours de randonnée au parc national du Gros-Morne

Gros Morne

Gros Morne

Gros Morne

Journée de pluie, journée au lit

Après une nuit agitée par les rafales de vent, nous sommes tranquillement redescendus vers la civilisation. Dans l’après-midi, nous devions faire une excursion en bateau dans les fjords du lac Woody Brook Point, mais la pluie a annulé nos plans et nous sommes restés bien au sec dans notre van pour le reste de la journée. On se sent comme des gosses, dans une petite cabane de jardin à écouter les gouttes de pluie s‘écraser sur le toit, dans cette maison improvisée mais rassurante à la fois.

Une douche bien méritée

Vous vous demandez peut-être comment nous avons fait pour nous laver après cette randonnée ? Eh oui, nous n’avons pas le luxe d’une douche dans le van, alors nous utilisons des lingettes ou des basines d’eau avec du savon pour nous nettoyer à l’intérieur du van. Quand nous sommes dans les parcs, les centres d’acceuil des proposent généralement des douches. Pas cette fois-ci. Alors il nous restait l’option piscine municipale. Ce n’est pas très intimiste et il faut se laver en maillot de bain, mais on est tellement contents de se laver sous la douche qu’on ne pense même plus à ces petits détails !

En soirée, nous retournons à Rocky Harbour et nous faisons le plaisir de goûter la cuisine locale dans un petit restaurant de bord de mer. Nous avons besoin de récupérer un peu de forces après cette randonnée ! Cette nuit, nous dormirons au pied du phare Lobster Cove Head, sur un petit parking qui n’attendait que nous !

Rocky HarbourRocky Harbour

Rocky Harbour

Continuer vers le Nord ou repartir vers le Sud ?

Pour la suite de notre voyage, nous avons eu un autre grand dilemne : continuer la route vers la côte Nord de Terre Neuve ou bien redescendre vers le Sud pour nous rapprocher de l’embarcadère du ferry. Après de grandes hésitations, nous avons décidé de repartir vers le Sud. Et de nous résoudre à ne pas visiter les petits villages de pêcheurs pitoresques, ni les icebergs que nous voyions sur les brochures touristiques. Nous avons fait le choix du budget (l’essence représente notre dépense principale) et avons croisé les doigts pour que les paysages du Sud soient aussi jolis et que nous ne regrettions pas notre décision.

Notre itinéraire :

Nos points de chute :

Jour 19 : Rocky Harbour – Gros Morne Cabins

Jour 20 : Camping au parc national du Gros Morne

Jour 21 : Rocky Harbour – Phare Lobster Cove Head

→ Notre article précédent : Jour 18 – Nouvelle boussole, nouvelle motivation

Jour 21 : Tout beaux, tout neufs
Votre avis

Camille

Auteur Camille

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

Plus d'articles de Camille

Rejoindre la discussion One Comment

Laisser un commentaire