Gitane et Antoine ont parcouru 50 000 km entre les USA et le Canada avec Bob !

Gitane et Antoine ne sont pas n’importe qui, car c’est à eux que nous avons racheté notre bon vieux Bob ! Et autant dire qu’avec eux Bob a vu du pays ! Tous les deux originaires du Québec, le couple a réalisé un roadtrip de près de 50 000 kilomètres entre le Canada et les États-Unis. Le tout en période hivernale et avec leur chien Sammy ! Gitane qui tient le blog Globe Loveuse nous raconte leur périple !

Comment vous est venue l’idée de faire ce roadtrip ?

Question difficile ! Ce que je sais, c’est qu’on a eu l’idée, voilà tout. On avait envie d’évasion, on était tannés de nos boulots dans nos bureaux pas de fenêtres. On y a pensé longtemps, mais on a fini par se dire « ok go, on le fait » et à partir de ce moment, tout s’est fait naturellement !

Quel a été votre itinéraire ?

Séparons le trajet en 5 étapes : on est d’abord partis du Québec et on a longé la côte est américaine jusqu’en Floride pendant le premier mois. Ensuite, on a traversé les états bordés par le Golfe du Mexique (Alabama, Mississippi, Louisiane, Texas) puis roulé dans les plaines du centre pour se rendre jusqu’au Dakota du sud pendant le deuxième mois.

Le troisième mois fut consacré aux canyons, aux montagnes et aux déserts : Utah, Colorado, Nouveau-Mexique, Arizona. Pendant le mois de février, on a exploré la côte ouest ; Nevada, Californie, Oregon, Washington. Puis, finalement, le dernier mois s’est déroulé dans notre beau Canada enneigé pour le traverser et revenir à la maison, au Québec.

Avec quel véhicule avez-vous réalisé ce roadtrip ?

Je crois que vous le connaissez bien 😉 Notre cher Bob, un Dodge Ram Van 1985 beige et brun, tout aménagé.

Pourquoi as-tu opté pour ce type de véhicule ?

Pour son côté pratique : pas besoin de louer d’hébergement. Pour sa grandeur parfaite : pas besoin de louer de terrain de camping. Pour l’aventure : faire 50 000 km dans un véhicule de plus de 30 ans, ça ajoute au niveau de difficulté !

Quel a été votre budget final pour ce roadtrip ?

Beaucoup, beaucoup trop d’argent.

Comment c’est passé le roadtrip avec votre chien Sammy ?

Oui, Sammy, est un berger australien avec un très gros caractère. Mis à part la gestion de ses petits défauts qu’on connaissait déjà, ça a très bien été. Les États-Unis sont méga « pet friendly », on a visité des tonnes de parcs canins, on avait même la possibilité d’emmener Sammy dans certains restaurants et certains bars !

On l’a fait garder à trois reprises pendant quelques jours pour se donner un peu de liberté afin de faire quelques visites. En magasinant un peu les « doggy daycare » sur le web, on a trouvé des établissements où Sammy a pu vivre de vraies vacances lui aussi (Las Vegas, Los Angeles et banlieue de Vancouver).

Quel est votre meilleur souvenir de roadtrip ?

Cette question est illégale ! En 5 mois, c’est impossible de ne choisir qu’un seul souvenir 😉 Je dois dire qu’on a vécu un très beau moment en Floride, à St-Pete. On a trouvé un « bar à chien », un bar où les amis à 4 pattes sont non seulement les bienvenus mais sont traités comme des rois. Comme la température est toujours clémente, le bar est à … « ciel ouvert » si on peut dire, et toute une partie est consacrée aux chiens – comme un parc mais où ils servent de la bière artisanale ! On a discuté pendant un bon moment avec les employés et ils nous ont même payé une tournée… puis nous ont permis de passer la nuit dans le stationnement parce qu’on avait consommé quelques bières 😉 On est restés un bon 4 ou 5 heures… même Sammy, le lendemain, avait la gueule de bois d’avoir trop joué avec des amis… haha !

À part la conduite, comment occupiez-vous vos journées ?

On s’arrêtait un peu partout pour se dégourdir les jambes. On allait visiter des centre-villes, des parcs, des monuments. On trouvait des activités gratuites. On allait dans les parcs canins, on jouait aux cartes, on jouait du ukulélé. Mais principalement, on arrêtait fréquemment dans des p’tits cafés pour travailler. En plus de découvrir des saveurs locales, on rencontrait des gens super sympathiques et on était confortable pour travailler pendant des heures – souvent avec un beau décor en arrière-plan.

Combien d’heures conduisiez-vous par jour ?

Des fois plus, des fois moins, mais si on fait une moyenne (50 000 kilomètres en 5 mois), ça fait environ 3 heures ou 3 heures et demi par jour… ouf !

Bob n’est pas équipé de toilettes ni de douche… Alors comment faisiez-vous ?

Pour les toilettes, c’est simple : on y allait à chaque fois qu’on en avait l’occasion. Cafés, boutiques, Wal Mart (bien entendu) mais aussi les arrêts dans les station-service, dans les épiceries, etc.

Pour les douches, bon. On se lavait « à la mitaine », avec une bonne vieille débarbouillette et une bouteille remplie d’eau pour les cheveux. Une fois de temps à autres – environ aux deux semaines – on arrêtait dans un « truck stop » pour se payer une vraie bonne douche. Le principe, c’est de louer ce qui ressemble à une salle de bain de chambre d’hôtel pour environ 12$ US. On peut y entrer à deux, il n’y a pas de limite de temps et c’est très propre. Les établissements Flying J ainsi que Pilot sont ceux qui sont le plus accueillants avec les voyageurs (et non pas juste avec les camionneurs).

Avez-vous eu du mal à trouver des endroits où dormir avec Bob ?

Très rarement. On a pris des chances à quelques reprises, sachant qu’on n’avait pas trop le droit d’être là (par exemple, stationnés dans la rue). La plupart du temps, personne ne venait nous déranger. C’est arrivé peut-être 5 ou 6 fois en 5 mois où on s’est fait réveiller pour nous faire dire de quitter. Los Angeles a sans aucun doute été la ville où il a été le plus difficile de passer la nuit – on s’est fait chasser 2 nuits sur 4 !

Avez-vous un autre projet de roadtrip à venir ?

Roadtrip ? Pas nécessairement. Enfin, peut-être, mais le « trip » est fait, on a d’autres projets de voyages en tête 🙂 Et en plus… je dois avouer m’avoir découvert un petit côté princesse!! Si c’était à refaire exactement comme on l’a fait, je le ferais. Mais pour le moment, j’ai un petit besoin de confort que je vais combler avec des voyages tout autant aventurier mais moins « exigeants ». Je n’ai plus 20 ans ! Hahaha !

Quels conseils pourrais-tu donner à de futurs roadtrippers ?

Juste… foncez. Ne vous arrêtez pas à penser à tout ce qui pourrait arriver ou mal aller. Au pire, ça arrivera et vous trouverez un moyen de vous en sortir. Prévoyez un bon budget parce que les imprévus arrivent rapidement. La vie en roadtrip, c’est la liberté absolue… Difficile de faire mieux !

Gitane du blog Globe Loveuse

Retrouvez Gitane sur son blog Globe Loveuse

Sur son Instagram & sa page Facebook

Et retrouvez désormais toutes les vidéos du voyage sur Youtube !

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

2 pensées sur “Gitane et Antoine ont parcouru 50 000 km entre les USA et le Canada avec Bob !”

  1. Charlotte dit :

    C’est génial de lire ce genre d’article, on retrouve plein de petites choses similaires avec ce que nous avons vécu durant notre road trip! C’est drôle de se dire aussi que nous avons fait « presque » le même parcours (à 25000km près et à l’exception du centre des USA, lol) Je suis tout à fait d’accord avec toi, le meilleur conseil à donner c’est de foncer! Une expérience comme celle-ci est incroyable et laisse de merveilleux souvenirs 😀

  2. melmelboo voyage dit :

    Les photographies sont magnifiques ! J’espère que nous aurons d’aussi beaux clichés pour nous souvenir à notre retour à une vie sédentaire dans un ou deux ans ! Notre Baloo est un vieux camping-car de 1992, il n’a pas le charme des van mais hé ! Il fait le job aussi et il est suffisamment grand pour nous accueillir tous les quatre 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *