was successfully added to your cart.

THE TRAVELLING SHED

Ford Transit L3H3

Nous avons choisis cette marque là pour sa fiabilité et son rapport qualité/prix indéniable ! Niveau taille, nous voulions un modèle assez grand pour pouvoir y vivre à l’année, et voyager partout dans le monde avec. Ensuite, notre choix s’est porté sur celui-ci en particulier car il correspondait à tous nos critères en terme de budget, taille et kilométrage !

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

On a de la place à l’intérieur ! Beaucoup de place !

Sa hauteur, nous ne passons pas les barres de hauteur des parkings, et au péage on paye le prix d’un véhicule en catégorie 2. Et la consommation d’essence est plus important du fait de son poids, forcément. En fait, notre van a les inconvénients de ses avantages !

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Le premier serait de bien identifier ses besoins : grand voyage, weekends et vacances, pour combien de personnes, quelles sont vos exigences etc… Bien se connaître et connaître ses besoins permet de partir dans la bonne direction !
  • Le second serait d’être vigilants au moment de la visite avant achat. Ne pas se précipiter, même si on est très emballés par le véhicule sur le papier !

OSKARAVAN

Dodge Sportsman 1977

Y a 3 ans, j’ai acheté ma première van pour tester le vanlife. Ma copine et moi avons parcouru l’est Canadien pendant un mois. En revenant, on avait tellement trippé qu’on voulait aller plus loin. Vivre dedans à temps plein et pouvoir voyager le monde.  »C’était dans mes plans bien avant ce voyage, mais c’était le début de l’aventure ». On cherchait un van qui allait correspondre aux critères de confort qu’on s’était fixés. Notre but était de pouvoir faire du 4 saisons au Québec, d’avoir nos chats et de pouvoir être debout et d’avoir un espace assez grand pour un foyer à bois, une douche, une grande cuisine, parce que la bouffe c’est le plus important… ça pi un grand lit.

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

L’avantage c’est sa longueur. Il est juste parfait pour ne pas avoir de charge extra sur les ferries ou pour stationner en ville assez aisément. La mécanique de ces années là est très simple et logique, facile d’apprentissage et c’est facile de trouver les pièces partout ou presque.

Le seul inconvénient que j’y vois avec ce Dodge c’est qu’il consomme beaucoup de gaz, mais c’est dans nos plans du futur de trouver une alternative. Il consomme mais il est puissant ! Il peut tirer une autre grosse roulotte en arrière en montant les côtes !
Un autre point négatif : c’est un peu plus difficile de trouver des garages qui prennent les poids lourds ou même que la porte du garage soit assez grande pour faire entrer le van, surtout en ville. Mais, une fois que tu comprends comment faire tes recherches, c’est un peu plus facile.

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Connaître ses besoins (confort, électricité, eau, douche, toilette, saison, isolation, chauffage) VS où tu passeras ton temps (température).
  • Réfléchir aux investissements à faire dans le futur côté mécanique. Comparer les prix des pièces etc.

VIVA LA VIDA

4x4 Ford USA, E350 Super Duty

Mon choix pour une base Ford a été dicté par diverses considérations : une taille suffisante pour en faire ma maison sur roues à plein temps tout en demeurant suffisamment petite pour me permettre d’emprunter les chemins forestiers ou les pistes 4×4, un véhicule avec un vrai châssis plutôt qu’une coque auto-porteuse pour disposer d’une rigidité suffisante et faciliter la conversion 4×4, un moteur diesel pour disposer d’un couple important en utilisation 4×4 et limiter la consommation, un prix qui demeure abordable.

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

Une incroyable capacité d’accès aux lieux retirés de la planète, un moteur V8 fiable et puissant, une marque courante pour laquelle on trouve des pièces de rechange partout, une grande solidité.

Une cylindrée importante qui, si elle ne constitue pas un handicap aux Etats-Unis, entraîne des frais importants en Europe (assurances, consommation, etc), les tracas d’une importation vers l’Europe avec tout ce que cela implique en termes d’homologation, un poids de plus de 5 tonnes qui implique de disposer d’un permis poids-lourd en Europe, depuis son importation en Europe, le temps nécessaire pour obtenir des pièces de rechange depuis les Etats-Unis.

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Identifier ce qu’on en fera, en particulier où on pense l’emmener en termes de climat et de voies d’accès, si on y vivra à plein temps ou seulement pour quelques road trip.
  • Identifier son budget et cela autant pour la construction/acquisition que pour l’usage ultérieur…

VENT CONTRAIRE

Volkswagen transporter "t4", 1998, 2,5TDi, 88cv, version longue

On l’a choisi par rapport à sa réputation de moteur robuste et sa taille passe-partout:

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

Sa taille et son poids qui lui permettent de passer sur des pistes musclées bien qu’il ne soit pas 4×4. Il est relativement discret donc on peut se garer un peu n’importe où sans se faire déranger. Il nous a également ramené chez nous après 16 mois de voyage en Asie et ça, il n’y a pas meilleur avantage.

Un peu petit en hauteur mais on s’en est bien accommodé !

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Prendre son temps avant d’acheter (on a mis 6 mois à choisir le notre)!!
  • Demander conseil à des copains qui s’y connaissent mieux que nous (un copain nous a accompagné quand on est allés l’essayer)

VAN ADVENTURES Matt & Anne So

Nissan Primastar L2H1 de 2010, 2,5l DCI de 150 chevaux

À la base nous pensions acheter un Volkswagen, mais au vu des prix et de notre budget, nous avons préféré nous pencher sur les vans type Trafic. Nous voulions un van récent, avec un bon moteur, et avec pas trop de km, or dans notre budget les VW étaient tous assez vieux et avaient déjà bien vécu. Nous voulions également un minibus et non pas un utilitaire, pour pouvoir retirer l’aménagement et le réutiliser pour transporter des personnes si besoin.

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

Il passe partout comme une voiture (pratique pour se garer) et n’a aucun mal à monter les côtes grâce à ses 150cv, même dans les cailloux. Ce modèle a quelques options qui le rendent confortable à conduire : régulateur de vitesse, ordinateur de bord, bluetooth, climatisation et ventilation pour la partie arrière. Il a une consommation de carburant assez raisonnable (8L/100km). Il est facile à aménager : les dimensions intérieures nous permettent tout de même d’avoir un frigo, une vraie cuisine fixe avec évier, un lit de 130×200 cm et pas mal de rangements.

Pas de toit réhaussable donc on ne peut pas se tenir debout, mais on s’y habitue vite et on peut cuisiner assis. Il est vitré à 360 degrés donc isolation assez minimale. Pas possible d’avoir une douche et des toilettes à l’intérieur et pas assez de place pour recevoir plus de 4 personnes.

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Savoir quelles sont ses priorités (taille du lit, lit fixe ou non, se tenir debout, vraie cuisine ou pas, toilettes intérieures, etc) et l’usage que l’on va en faire (juste pour les weekends et vacances ou pour un long voyage) afin d’acheter un van bien adapté pour réaliser l’aménagement dont on a besoin.
  • Ne pas hésiter à consulter quelqu’un qui s’y connait en mécanique pour examiner le van avant de l’acheter. Certains modèles ont des faiblesses bien connues et il vaut mieux s’y préparer. Le plus important pour un van c’est qu’il puisse bien rouler ! 🙂

TECAP

Mercedes Sprinter de 2000

On avait beaucoup de mal à se décider car on s’y connaît pas trop en camion ! On a choisi Mercedes pour sa fiabilité et la facilité de trouver des pièces partout en Europe. Un ami doué en mécanique nous a conseillé le Sprinter 5 cylindres, robuste et puissant.

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

On ne voit que des avantages ! Il nous a emmené partout : il a grimpé des sacrées côtes, traversé des chemins en tous genres, sans jamais faillir !

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Cela dépend de ses connaissances mais pour les novices, vraiment, faites vous conseiller par un pote qui maîtrise le sujet.
  • Etre patient : cela peut prendre du temps et parfois, on se sent perdu… Mais au final, on le sait quand on a trouvé le bon !

UN VAN POUR TROIS

Volkswaggen T3 Westfalia, 1.6D de 1985

Nous avons choisi ce modèle parce qu’il était à mon grand-père ! Mais si ça n’avait pas été le cas, je pense que nous aurions tout de même pris ce modèle pour son authenticité, sa simplicité (mécanique et aménagement) et la bonne humeur qui règne généralement autour des VW.

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

Le principale avantage de ce modèle est son gabarit. Pas beaucoup plus grand qu’une voiture classique, il est très à l’aise en ville comme en campagne. Sa rehausse fixe nous offre du rangement et un couchage supplémentaire et nous permet de nous tenir debout quand nous faisons à manger (très appréciable!).

Pour les inconvénients, ce sera sans hésitation sa motorisation. Son petit moteur de 50cv a souvent du mal à nous amener au sommet d’une petite colline. Et le défaut d’étanchéité au niveau du « hublot » de la rehausse.

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Si on ne devait retenir que deux conseils je pense que le premier serait de faire le point sur ses besoins et exigence afin de pouvoir déterminer la taille du van ainsi que sa motorisation.
  • Quant au deuxième conseil, faire bien attention à l’état général du véhicule. La carrosserie est tout aussi importante que le moteur.

GLOBE TREKKEUSE

Volkswagen T5 TDI 130cv avec toit relevable

Lorsque nous avons pris la décision d’acquérir un van aménagé pour assouvir nos besoins d’évasion et de liberté malgré l’arrivée de mini-voyageur dans notre vie, nous avons vite arrêté notre choix sur le modèle Volkswagen T5 TDI 130cv avec toit relevable et filtre à particules. Un van Volkswagen, c’était pour nous un gage de qualité et les 200 000 km affichés au compteur au moment de son achat ne nous ont pas réellement inquiétés. Un moteur HDI 130cv était la garantie de pouvoir franchir les cols sans souffrance et son filtre à particules nous donne bonne conscience (ça reste tout de même un moteur diesel) ! Enfin, sa hauteur, inférieure à 2 mètres, le classe dans la catégorie des véhicules légers sur autoroute et permet d’accéder à la plupart des parkings souterrains.

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

Etant difficile pour moi de me sédentariser plusieurs mois, nous avons opté pour un modèle déjà aménagé, de façon simple mais suffisante (frigo, plaques au gaz, chauffage, lavabo, banquette dépliable, couchage sous toit). Après 18 mois d’utilisation, un Tour de France et un Grand Tour de Suisse, le verdict est unanime : ce modèle était fait pour nous !

Son prix et son volume limité. Même d’occasion, ce modèle reste cher et il est moins spacieux qu’un fourgon, d’autant plus qu’avec un enfant, il nous est impossible de sacrifier la banquette arrière. Autre inconvénient pour les baroudeurs : il n’est pas équipé 4*4.

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Pour bien choisir, interrogez-vous d’abord sur l’utilisation que vous en aurez (totale autonomie ou
    nuits en camping, escapades de 2 jours ou plusieurs mois, seul ou en famille…),
  • Puis laissez opérer la magie. Après tout, l’acquisition d’un van est souvent l’aboutissement d’un rêve, alors suivez votre
    instinct !

SOUNDWAVE ON THE ROAD

Dodge Ram B250 de 1991

Pour cette aventure nord américaine, on cherchait avant tout un van dans lequel vivre plusieurs années tout en travaillant. Il était essentiel de pouvoir tenir debout et d’avoir des espaces modulables pour le jour et la nuit avec un endroit pour installer nos ordinateurs. On a aussi craqué pour les sièges arrières qui nous permettent de prendre 4 passagers en plus de nous 2 pour recevoir des proches ou d’autres voyageurs.
Le marché des vans à Montréal est bien différent de celui auquel nous étions habitués en Australie et Nouvelle-Zélande. Les vans au gabarit que nous cherchions semblaient rares et chers et notre budget s’est révélé très bas pour le marché du Québec. Nous avons du choisir de faire plusieurs compromis notamment sur l’âge du van, son aménagement déjà existant à parfaire et sa consommation gourmande.

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

Sa taille est parfaite ! Il possède de nombreux atouts qui sont devenus un luxe pour nous comme le frigo, le chauffage, le lanterneau, l’évier… Ses grandes fenêtres sont aussi très agréables pour observer le paysage au réveil. Cependant, son look n’est vraiment pas discret si on veut dormir en ville. Il aurait aussi besoin d’un bon coup de peinture ^^

C’est un gros moteur qui grimpe bien pour son âge mais son plus gros inconvénient reste sa consommation qui s’élève à environ 15L/100km. On tente de réduire notre empreinte au maximum à travers notre consommation globale (alimentation, vêtements…) mais il y a encore du travail à faire du côté du carburant. Pour compenser, on voyage lentement depuis des années et évite au maximum de prendre l’avion. Et en voyageant en van, on consomme aussi très peu d’eau et d’énergie.

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Le plus important c’est le moteur et pas l’aménagement, car c’est lui qui t’emmène au bout de tes rêves ! Il ne faut pas hésiter à se coucher sous le van pour regarder l’état général, voir si il y a de la rouille, toucher les pièces clés (courroies, tuyaux…) et faire un test de conduite poussé.
  • Le feeling avec le vendeur est aussi très présent dans notre décision d’achat et on pose des tonnes de questions à chaque fois et attend de voir si il nous parle des défauts, parce qu’il y en a toujours !

Camille & Pierre (The Roadtrippers)

WV T3 Joker Westfalia de 1982

Nous avons choisi ce modèle pour sa taille compacte (se gare partout) et son beau volume intérieur grâce à la réhausse. Nous aimions aussi le côté vintage et mythique du van VW !

Points positifs / Points négatifs de ce modèle

Il est très bien aménagé, avec plein de rangements et le clic clac se monte/ démonte rapidement en lit/banquette. La réhausse propose 2 couchages supplémentaires et permet de tenir debout à l’intérieur du van.

Le van a un petit moteur de 50 cv, il monte difficilement les côtes… C’est son plus gros inconvénients. Sinon, il ne nous a encore  jamais lâché côté mécanique sur plus de 10 000 km !

Quels sont vos deux conseils pour bien choisir son van ?

  • Bien lister ces besoins et ses envies. Tant en terme de distances à parcourir, des lieux que vous souhaitez visiter, de maniabilité du véhicule, que de choix de vie à l’intérieur (douche, toilettes, grandeur de l’espace vivable, types d’équipements…).
  • Demander conseil à des personnes qui ont déjà un van ou bien lire cet article avec attention ! 🙂
Comment bien choisir son modèle de van aménagé ? 10 vanlifers témoignent
5 (100%) 1 vote

Camille

Auteur Camille

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

Plus d'articles de Camille

Rejoindre la discussion One Comment

Laisser un commentaire