was successfully added to your cart.

Mélony et Armando se sont connus en voyage. Tous deux passionnés d’aventure et de vanlife, ils ont trouvés un mode de vie qui leur ressemble : cela fait maintenant 6 ans qu’ils vivent dans leur Westfalia prénommé Mork. Au programme : freelance & voyages à travers l’Europe.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ?

Je suis une auteur américaine, originaire du Montana. Mon mari, Armando, est un réalisateur italien, originaire de Milan.

Nous sommes sur les routes européennes depuis 2012 et travaillons sur des plateformes de job en ligne, grâce à nos ordinateurs portables.

Comment vous est venue cette idée ?

Armando a toujours eu le rêve de vivre en van – depuis qu’il est adolescent. Nous savions que nous voulions voyager ensemble. Mais nous avions tellement de choses avec nous.

Nous imaginer en train de nous débattre avec nos valises, dans les bus et les aéroports semblait un peu stupide. Ce n’était donc pas une option pour nous.

Il a donc commencé à se renseigner sur les vans et en a vu un, juste derrière l’auberge de jeunesse où nous étions. Il est alors aller voir le propriétaire, pour réaliser que le véhicule venait tout juste d’être mis en vente. Moins d’une semaine plus tard, c’est devenu le nôtre.

Nous ne savions pas que nous resterions longtemps sur la route : on ne résonnait pas en terme de durée. On savait juste que nous avions besoin de changement. On s’ennuyait tellement de notre vie statique, que nous recherchions seulement quelque chose de plus satisfaisant.

Maintenant, nous sommes bien plus réfléchis et prévoyons de continuer. D’où, la rénovation de notre van en Grèce au Greek Westy. Se débarrasser de la rouille et tout, nous garantit encore 20 ans (on l’espère) avec Mork. Cela nous fait mal de le voir nu comme ça, mais je sais que c’est nécessaire pour la suite.

Can you tell us a bit more about you? 

I’m an American writer, from Montana originally. My husband, Armando, is an Italian filmmaker from Milan.

We’ve been on the Euro road since 2012, and working via our portable WiFi on online job platforms.

How did you come up with this idea? 

Armando always had a ‘live in a van’ dream – since he was a teen. We knew we wanted to travel together. But we just had so much gear.

Imagining us lugging all of it around on trains, buses and through airports seemed a little silly. Not a practical option for us.

He started looking into vans and spotted one outside of the hostel he was staying in. He went to ask the owner some questions, found out it had just gone on the market and within a week we owned it.

I don’t think we ever actually thought about ‘length’ of our travels. We just knew we needed a change. We were bored spitless in our static lives and craved something more satisfying.

Now, we’re much more focused and planning on continuing. Thus, the revamping of our van in Greece at #greekwesty. Getting rid of rust and such guarantees us another 20+ years (possibly) in Mork. It hurts seeing him so naked, but I know it’s necessary for the future.

Vous habitez vraiment à plein-temps dans votre van ?

Nous y habitons tout le temps. Même lorsqu’il nous est arrivé de faire des échanges (une vidéo pour un Bed & Breakfast équipé du WiFi et de douches) : nous dormons toujours dans notre camion. C’est notre maison. Je suis sûre que les Bed and Breakfast nous adorent, de ne pas avoir à changer les draps. Haha !

Quel est le modèle de votre van et pourquoi ?

Mork est un Westfalia T4 de Volkswagen de 1995. Ça nous semblait être un coup de pouce du destin : les Westys sont justement entièrement aménagés. Réfrigérateur, cuisinière, évier et lit dépliant : tout est déjà inclus.

Do you really live full-time in your van or you have places to stay?

We live full-time in our van. Even when we’ve done trades (video for a B & B with WiFi and a bathroom) – we still sleep in our van. It’s our home. I’m sure the B & Bs love us, not having to change the linens. Grin.

What kind of car do you use? Is there a particular reason why?

Mork is a 1995 T4 VW Westfalia. It seemed like it was fate, because Westys are fully built. Fridge, stovetop, sink and pull out bed, all pre-made. It was perfect for us since we went out on the road almost immediately after buying it.

roadtrippers, westfaliadigitalnomads

Votre ancienne vie sédentaire vous manque-t-elle ? Qu’est-ce qui change vraiment ?

Ma vieille vie statique ne me manque pas. Je pense que la plus grande différence est la qualité de vie que nous avons maintenant. Comme le dit Armando “Tous les jours, un nouveau lever et coucher du soleil” – ce qui est majoritairement vrai.

Ce n’est pas seulement inspirant : c’est un véritable challenge – d’autant que jusqu’à présent nous sommes chanceux, nous avons fait de très belles rencontres en chemin. Un autre point différent est que nous sommes tous deux travailleurs, alors qu’avant, nous nous contentions de faire les 9h-5h.

Lorsque nous sommes sur la route, nous nous levons généralement à 5 ou 6h et nous sommes enthousiastes vis-à-vis de la journée qui commence. Le travail est fini plus tôt que nos dates butoirs, car les missions nous plaisent davantage.

Et nous trouvons toujours du temps pour explorer les alentours où nous nous sommes garés.

Selon vous, quelle est la principale différence entre un roadtrip de 6 mois et vivre à plein temps dans son van ?

La différence est assez simple : on ne fait qu’effleurer la surface des possibilités qui accompagnent ce mode de vie.

Vous pouvez rentrer d’un road-trip de 6 mois avec de très belles histoires à raconter, mais vous serez passé à coté des 6 prochains que vous auriez pu vivre avec.

Do you miss your old sedentary life? How different is it now?

I don’t miss my old static life. I think the biggest difference is the quality of life we have now. Armando always says ‘Every day a new sunset and sunrise,’ which is mostly true.

It’s not just inspiring; it’s a challenge to the senses and you are lucky enough to meet some really lovely people along the way. Another difference is that we are both hard working people and before, being static, just did the 9 to 5.

On the road, we typically wake up at 5 or 6 and we’re excited for the day. We deliver work to clients before the deadlines we have, because we enjoy it more.

And we still find time to explore where ever we’re parked at that moment.

According to you, what is the main difference between a 6 months roadtrip and living full-time in a van?

The difference between 6 months and full-time living in a van is pretty simple: you barely scrape the surface of what possibilities there are in this lifestyle.

You can go home after 6 months with some great stories, but you’ll have missed out on the next 6 months experience you have doing it full-time.

Est-ce que vous travaillez lorsque vous voyagez ?

Bien que j’y ai déjà répondu avant, j’aimerais cette fois parler un peu plus du travail en ligne. Nous nous développons constamment.

Plus concrètement : j’ai commencé par écrire des articles et puis faire du SEO; puis de la gestion de médias sociaux; puis des scripts et des voix-off. J’ai tout appris sur le tas. Armando a fait pareil, en commençant par filmer des interviews. Puis à faire du post-traitement, et enfin à créer des animations. Le plus de compétences vous développez, le plus de missions en ligne vous pouvez faire.

Diriez-vous qu’être Digital Nomad est facile ?

Ce n’est pas facile d’être pigiste ou de travailler en freelance. C’est soit le festin, soit la famine jusqu’à ce que vous vous établissez. Et même lorsque vous êtes stable, vous pouvez très bien rencontrer un mauvais client qui ne paie pas, ou faire face à un bug sur Paypal qui retarde votre paiement d’une semaine.

Grâce à la réputation en ligne que nous nous sommes bâtis au fil des années, nous avons récemment été choisis pour un travail en Sicile. C’était une expérience fantastique – mais cela ne serait jamais arrivé, si nous n’avions pas travaillé d’arrache-pied comme freelance au début.

Dorénavant, nous sommes à ce point où nous n’avons plus à prendre toutes les missions qui se présentent (c’est ce que nous faisions au début) : nous choisissons nos clients et nos projets. Et ça, c’est vraiment cool.

Are you working while you travel?

I’ve answered that, but I would like to point out something about working online here. We branch out.

That means I started out writing articles and then started doing SEO; then social media management; then scripts and voice overs. I learned as I went. Armando did the same, starting with shooting interviews. Then editing film and then creating animation. The more skills you have, the more online work you can do.

Would you say being digital nomads is easy? How do you manage it?

It’s not easy being a freelancer. It’s feast or famine until you establish yourself. And even when you’re established, you might come across a bad client who doesn’t pay, or Paypal hiccups that delay a payment for a week or more.

Because of our online reputations we’ve built up over the years, we recently were chosen for a workation in Sicily. It was a fantastic experience – but it wouldn’t have happened if we hadn’t worked so hard as freelancers.

We’re at the point now where we don’t just take any job offered (which is what we did when we started), but we get to choose our clients and our projects. It’s pretty cool.

Travaillez-vous à l’intérieur de votre van, dans des cafés ou dans des espaces de coworking ?

Je travaille habituellement à l’intérieur de notre véhicule, ce qui me suffit amplement puisque je suis l’introvertie de la famille. Haha ! J’aime lire ou suivre une série lorsque j’écris (j’écoute Supernatural en ce moment même – Haha) et de temps en temps, je vais aussi dans des cafés.

Armando travaille également dans le van, bien qu’il ait fréquemment besoin de se rendre dans des cafés lorsqu’il veut uploader des fichiers vidéo trop volumineux.

Qu’est-ce que vous préférez le plus, dans votre mode de vie ?

Sans hésitation les endroits, les cultures et les gens que nous avons rencontrés au fur et à mesure de nos voyages.

Mais je pense également à quelque chose qui n’est pas souvent présenté : la relation en couple. Il n’y a aucun moyen de se cacher dans un espace si restreint et intime – c’est plutôt sympa de partager ces expériences avec quelqu’un d’autre.

Lorsque Ziggy, notre chien, nous a adoptés, c’était encore mieux !

Do you work inside your van, in cafes or co-working offices?

I usually work inside the van, which suits me as the family introvert. Ha. I like to read, listen to TV shows while I write (I’m listening to Supernatural right now) (Grin) and from time to time I go to cafes.

Armando also works inside the van, though he needs to go for external WiFi more because he has to upload large film files.

What do you enjoy the most in your lifestyle?

Of course the places, cultures and people that we’ve come across in our travels.

But I think something that isn’t mentioned much is the companionship. There’s no hiding in such an intimate living space and relationship – and it’s rewarding to share those experiences with someone else.

When Ziggy adopted us, it was even better.

Comment vous organisez-vous pour cuisiner et vous doucher ?

S’organiser pour la cuisine, c’est plutôt simple (surtout après 6 ans), bien qu’au début nous n’avions aucune idée. Nous n’avions pas de casserole, pas de poêle, pas de couverts (sauf une unique fourchette). Nous avions dû nous demander qu’est-ce qui était vraiment nécessaire et qu’est-ce qui était un luxe. Nous devions trouver des choses transportables en plastique, et non en verre. Des accessoires de cuisine qui ne se casseraient pas à la moindre bosse sur la route. Haha.

Concernant le gaz pour cuire nos aliments, cela peut être assez difficile à trouver selon le pays. Mais je ne m’occupe pas du changement de gaz, c’est Armando qui s’en charge – moi je ne sais toujours pas comment faire.

Lors d’une envie soudaine d’un repas qui me manque, j’ai appris depuis bien longtemps comment transformer quelque chose de local, en une recette qui se rapproche le plus d’un plat que j’adore. Nous allons généralement faire les courses tous les jours et toutes les semaines.

Tous les jours pour les produits frais comme le pain, la viande et la salade. Et une fois par semaine pour les produits secs comme les boites de conserve et les réserves d’eau potable.

Pour la douche : nous avons une douche solaire de Road Shower et nous avons tendance à rester dans les pays chauds pendant l’hiver. Nous faisons également des échanges avec les campings et les Bed & Breakfast (une vidéo contre un emplacement et l’utilisation des douches). Les piscines sont excellentes pour se doucher – et nous pouvons même faire un peu de sport.

Nous essayons également de rester le plus possible sur la côte. La mer, les lacs et les rivières par exemple. Il y a une tonne d’options pour rester propre sur la route.

How do you organize yourself for cooking and showering?

Organizing ourselves for cooking is pretty easy (we’ve been doing it for 6 years), though when we started out we really had no clue. We also didn’t have: pots, pans, cutlery (minus one fork) and had to figure out what was necessary and what was luxury. We had to find things plastic, not glass, and transportable. Things that wouldn’t break if we hit a bump. Ha.

Cooking gas – changing the gas – (I still don’t know how to do it. Armando takes care of it). It can be hard to find, sometimes, depending on the country.

As for food and cooking, I learned a while ago, when I’m craving something from home, how to adapt the local offerings into something I love. We usually shop daily and weekly.

The daily is for fresh bread/meat/salad and such; the weekly is for canned goods like beans and our drinking water supply.

Showering: we have a solar shower from #roadshower, and we tend to stay in warm countries during the winter when we can. We also do trades with campsites and B & Bs, where for a video we can stay for free. Swimming pools are great, where we can get some exercise, too.

And we try to stay near water, always. The sea, lakes and rivers. There are loads of options for keeping clean.

Est-ce que vous voyagez avec un animal de compagnie ?

Ziggy Stardog nous a adoptés au Maroc. C’est un épagneul breton, il nous accompagne partout.

Notre premier test, c’était la première nuit lorsqu’il a sauté dans notre van aménagé : nous étions curieux de savoir s’il serait toujours là, le matin suivant. Le second, ce fut de savoir comme il réagirai en déplacement. Il est resté calme. Nous sommes allés chez le vétérinaire ce matin-là, pour une consultation et une micro-puce. C’est un amour depuis. Il apporte tellement de joie dans nos vies.

Quel conseil donneriez-vous pour garder un lien social en road-trip ?

Armando est l’extraverti du groupe, c’est lui qui va à la rencontre des gens. Haha. Je fais quelques rencontres tranquilles, mais je reste principalement en contact avec mes amis grâce aux réseaux sociaux et aux mails.

Je trouve ça plutôt facile de garder contact, tout en étant sur la route. Vous avez juste besoin d’un ordinateur et d’internet. Je ne suis pas trop sûre de ce que vous entendez par “garder un lien social”, mais c’est généralement très facile de rencontrer des gens en voyage sur la route. Parfois, ça va être des personnes curieuses vis-à-vis de notre van ou de notre mode de vie. Parfois, ça arrive juste comme ça, spontanément. C’est un peu pareil (enfin, je pense) que de rencontrer des nouvelles personnes dans son quartier ou son voisinage.

De ce que nous avons vu, les gens sont généralement super amicaux et adorent échanger quelques histoires avec les visiteurs.

Do you have a pet with you? How does it go?

Ziggy Stardog adopted us in Morocco. He’s a Brittany Spaniel, and goes everywhere with us.

Our first test, the first night he jumped into the van, was let’s see if he’s still there in the morning. The second was let’s see how he travels in the van. He was mellow. We went to the vet that morning and had him checked out, chipped and he’s been golden ever since. He adds so much joy to our lives.

What advice would you give to keep a social bonding during a road trip?

Armando is the extrovert, so he meets everyone. Ha. I meet some random people quietly, but I mainly stay in touch with people on social media and email.

I think it’s fairly easy to keep contact with people from the road. You just need a portable WiFi router. I’m not exactly sure what you mean by ‘social bonding,’ but it’s really easy to meet people as you travel.
Sometimes they’re curious about our van, our lifestyle. Sometimes you just connect with people. It’s the same (I think) as meeting new people in your neighborhood or a local place.

In our experience, people are generally super friendly and love swapping tales with visitors.

Jusqu’à présent, quelles leçons avez-vous tirées de cette expérience ?

Haha, ça c’est de la question ! J’ai appris… vraiment énormément.

J’ai appris que les gens sont généralement très ouverts. Ils veulent que leur culture soit comprise et ils veulent aider dans ce sens, lorsqu’ils peuvent. J’ai appris que beaucoup d’endroits magnifiques ne sont pas sur Trip Advisor.

J’ai appris que la vie peut très bien être vécue, sans la majorité de nos objets bling-bling du quotidien – moins il y en a, plus cela a de sens. Et j’ai finalement appris comment vivre dans un espace réduit avec mon amoureux, sans le tuer. ; )

Est-ce que vous avez des conseils à donner à quelqu’un qui prévoit de vivre dans un van à temps plein ?

Cela dépend vraiment de leurs attentes. Nous avons rencontré des familles, des couples et des célibataires qui vivaient en van. Comme vous l’avez mentionné avant, est-ce qu’il s’agit d’un week-end ? D’une aventure de 6 mois ? Ou bien vraiment d’un roadtrip full-time ?

Je ne pense pas qu’il soit possible pour quelqu’un, de réellement se préparer à tout ce que la vie en van changera pour lui. Vous aurez des pannes. Vous aurez des mésaventures (nous avons été cambriolés deux fois).

Cependant, même une maison peut être dévalisée. Un appartement aussi peut être détérioré – à cause d’un problème de plomberie ou de chauffage par exemple.

Mais je pense que le meilleur conseil que je pourrais vous donner est celui-ci : suivez vos rêves. Si c’est un van aménagé, achetez-le et partez avec. Allez visiter des endroits que vous n’auriez jamais pensé voir. Assistez jour après jour, à de nouveaux levers et couchers de soleil, si c’est ce que vous voulez. Partez explorer. Partez apprendre. Vous apprendrez alors probablement de nouvelles choses sur vous, qui ne vous sont pas venues à l’esprit depuis des années.

Et plus important encore : osez vivre de la façon que vous voulez vivre.

What lessons did you learn so far, from this experience?

Good golly, what a question! Ha. I’ve learned … so very much.

I’ve learned: people are generally very open. They want their cultures understood and they want to help, if they can. I’ve learned that some of the most beautiful places we’ve seen aren’t on Trip Advisor.

I’ve learned that life can be fulfilling without all of the bells and whistles – less really is more meaningful. And I’ve learned how to live in a teensy space with my love without killing him. ; )

Do you have some advice to give to anyone planning to live in a van full time?

It really depends on what their expectations are. We’ve met families, couples and singles doing vanlife. As you mentioned before, is it for weekends, 6 months or is it really full-time?

I don’t think anyone can truly ‘prepare’ for everything that living in a van entails. You’ll have car breakdowns. You’ll have mishaps (we’ve been robbed twice).

However, your house can be robbed. Your flat can have multiple breakdowns, like plumbing or heating.

But I suppose the best advice I can give: follow your dreams. If it’s a van, get it and go. See sights you never thought you’d see. Watch a new sunset and a new sunrise, every day, if that’s what you want. Explore. Learn. Probably learn new aspects of yourself you haven’t thought about in years.

And most importantly: live the way you want to live.

westfaliadigitalnomads
Mélony et Armando vivent dans leur Westfalia depuis 6 ans
5 (100%) 2 votes

Pierre

Auteur Pierre

Co-fondateur de The Roadtrippers, passionné de grands espaces, d'aventures et de modes de vie alternatifs !

Plus d'articles de Pierre

Laisser un commentaire