was successfully added to your cart.

Marion et Florian du blog The Travelling Shed ont respectivement 26 et 25 ans, sont originaires de Charente-Maritime mais ont vécu plusieurs années sur Nantes. Marion est chargée de marketing et Florian est ingénieur en aménagement urbain. Il y a 6 mois, ils ont tout quitté pour réaliser un roadtrip en van en Europe. Et le plus curieux, c’est qu’ils ont emmenés leurs animaux de compagnie avec eux : Sacha leur chat et Lewis leur chien ! 

Comment vous est venue l’idée de faire ce roadtrip en van ? Qu’attendiez-vous de ce roadtrip en van ?

Nous avions tout d’abord acheté notre van pour partir en vacances et en week-end. Après un voyage dans les Cyclades en juin 2016, le retour au classique « métro, boulot, dodo » fut extrêmement difficile. Pourquoi se rendre tous les matins à un travail qui ne nous stimulait pas alors qu’il y avait tant de chose à découvrir? Nous étions tous les deux en CDD, nous avons profité de la fin de nos contrats respectifs pour quitter jobs et logement et partir à l’aventure.

Pour quel type de véhicule avez-vous opté ?

Nous avons opté pour un Ford Transit 115CV. Nous souhaitions un véhicule assez récent car nous n’y connaissons rien en mécanique. Bien que fan des vieux modèles de van, nous n’aurions pas été capable d’en rénover un. Nous avons opté pour un 115cv car la plupart de nos proches nous on dit qu’un 90cv se trainerait pas mal dans les côtes (et on adore la montagne !).

Enfin, les Ford Transit sont des utilitaires réputés robustes et à chaine, il n’est donc pas nécessaire de faire changer la courroie. Notre budget nous a permis de trouver un Ford Transit de 2011 avec 110 000km au compteur.

Combien de temps a duré l’aménagement de votre véhicule ?

L’aménagement nous a pris environ 6 mois (il faut dire que nous ne nous sommes pas pressés du tout).

Est-ce que l’aménagement a été compliqué, avez-vous été aidés ?

L’aménagement n’a pas présenté de difficultés particulières, nous nous étions énormément renseignés sur le net avant d’entreprendre les travaux. Nous avons fait installer la batterie secondaire par une entreprise « spécialisée » (avec du recul on se dit qu’on aurait du le faire nous même), le père de Florian nous a aidé à poser les fenêtres et la mère de Marion a cousu les housses de matelas. Autrement nous avons tout fait nous mêmes.

Comment avez-vous réussi à financer ce roadtrip ?

Nous avions mis pas mal d’argent de côté pour financer notre roadtrip. Nous avions prévu de dépenser environ 1200€ par mois, et avons fait de notre mieux pour ne pas trop nous éloigner de cette somme. Nous aimerions trouver un moyen de travailler sur la route pour prolonger notre voyage, mais ce n’est pas encore le cas.

Pourquoi avoir décidé d’emmener votre chien et votre chat avec vous ?

Nous avions Sacha, notre chat, depuis environ un an et Lewis, notre chien, depuis 5 mois lorsque nous avons décidé que nous partirions en van. Pour Lewis, aucun soucis, on savait qu’il pourrait nous suivre sans soucis. Pour Sacha on avait un peu plus peur, mais on n’avait pas envie de le laisser en garderie chez un proche pendant notre voyage. On a donc tenté l’expérience, et on a bien fait !

Comment s’est passée la cohabitation avec vos animaux ?

La cohabitation s’est vraiment bien passée. Nous avions déjà fait un petit tour de Suisse en van avec Lewis durant l’été 2016 qui s’était très bien passé, nous n’avions pas d’inquiétude pour lui.

Nous avions acheté un petit harnais et une grande laisse à Sacha pour qu’il puisse se balader le plus librement possible (C’est un chat d’appartement qui n’avait pratiquement jamais mit les pattes dehors). Aujourd’hui nous le laissons se promener librement, sans laisse, lorsque le spot où nous sommes ne nous parait pas dangereux (pas de route trop proche). Il ne s’éloigne jamais beaucoup et revient vite nous voir.

La nuit chacun retrouve sa petite place pour dormir, Sacha sur le lit ou à l’avant du camion dans la cabine, et Lewis au pied du lit.

Comment gériez-vous l’espace dans le van avec eux ?

Nous avons aussi réfléchi à l’aménagement de notre van en fonction de nos petits compagnons. Nous avons réduit la taille de notre lit au minimum nécessaire (120×180) pour laisser suffisamment de place à Lewis pour qu’il dorme lorsque le lit est déplié. La moitié des stockages sous notre banquette leur est consacré : croquettes, jouets, litière… tout y est.

Après notre séjour en Grande-Bretagne, nous avons investi dans un coffre de toit pour stocker suffisamment de croquettes pour le reste du voyage (les croquettes sont souvent plus chères à l’étranger).

Avez-vous rencontré des problèmes pour passer d’un pays à l’autre avec vos animaux ?

Nous n’avons pas rencontré le moindre problème. Nous avions fait toutes les démarches vétérinaires nécessaires pour la Grande-Bretagne. Nous n’avons pas été contrôlé à l’entrée dans les autres pays (tout était en règle de toute manière).

Partiez-vous en balades avec eux ou restaient-ils dans le van pendant la journée ?

Nous emmenons toujours Lewis avec nous. Nous choisissions aussi nos excursions en fonction de lui : est-ce qu’il pouvait venir ? Il n’est pas possible de le laisser une après-midi entière dans le van, il supporte beaucoup trop mal la chaleur.

Bien qu’il existe des sacs pour transporter son chat partout avec soi, nous préférions laisser Sacha tranquille dans sa petite maison. Nous nous assurions toujours de garder le van à l’abri de la chaleur (à l’ombre et/ou en installant une protection sur le pare-brise) et Sacha pouvait sortir autant qu’il voulait avant ou après nos excursions.

Quels conseils pourriez-vous donner à des roadtrippers qui aimeraient voyager avec un chat ou un chien ?

Habituez-les le plus tôt possible, emmenez-les partout avec vous. L’adaptation à la vie en van n’en sera que plus rapide. En très peu de temps, le van deviendra leur maison, et ils y reviendront naturellement.

Quel pays d’Europe avez-vous trouvé le plus adapté à un voyage en van ?

Un des pays qui nous a semblé le plus adapté au voyage en van est l’Ecosse. En effet, une loi autorise le camping pratiquement partout, le pays dispose de vastes espaces. De plus, il n’y avait pas beaucoup de monde (sauf sur l’ile de Skye) à l’époque où nous y sommes allés (mois de mai). Il est donc plutôt simple de trouver des spots agréables pour passer la nuit.

Et le moins adapté ?

Il n’y a pas vraiment de pays moins adapté. Dans certains pays comme la Slovénie et la Croatie, la chasse au camping sauvage est un peu plus poussée, surtout en pleine saison. Bien que nous n’ayons jamais été délogé ni reçu la moindre amende, il faut se dire que la plupart des pays touristique ne sont pas vraiment adaptés au voyage en van en pleine saison touristique si vous faites essentiellement du camping sauvage.

Que gardez-vous de votre expérience ?

Nous gardons de cette expérience un certain goût du minimalisme. Nous nous sommes rendus compte que nous n’avions pas besoin d’un appartement de 70m2 pour vivre. Après avoir vécu 6 mois à 4 dans un 4m2, un appartement de 30m2 nous semble immense. De plus, nous avons appris à vivre avec le stricte nécessaire. Nous n’étions pas du genre à accumuler les objets inutiles, mais cette expérience nous aura appris à encore plus nous débarrasser du superflu.

Et pour finir… Quels sont vos projets pour la suite ?

Comme nous l’avons dit plus haut, nous n’avons pas encore trouvé le moyen de travailler sur la route. Nous nous installons donc quelques temps sur Paris pour remettre de l’argent de côté (Florian a déjà retrouvé un travail dans sa branche). L’objectif est pour nous de repartir dans plus ou moins un an, destination le Canada, pour renouveler l’expérience sur un autre continent.

Marion et Florian du blog The Travelling Shed

Retrouvez-les sur leur blog The Travelling Shed

Sur leur Instagram & sur leur page Facebook

Marion et Florian ont parcouru l’Europe en van accompagnés d’un chat et d’un chien
5 (100%) 1 vote

Camille

Auteur Camille

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

Plus d'articles de Camille

Laisser un commentaire