was successfully added to your cart.

En voyage, c’est toujours la même chose : après une semaine de randonnées et de découvertes, il est temps de faire sa lessive et laver son linge sale. Et bizarrement, nos vêtements se salissent toujours plus vite lorsque nous sommes à l’étranger, qu’en France. Taux d’humidité plus élevé, température étouffante, situations stressantes, garde-robe moins importante et activités Outdoor mettent à mal la propreté de nos t-shirts et de nos sous-vêtements. Et en road trip à bord d’un camion aménagé : impossible d’y échapper aussi.

Le road-trip, particulièrement salissant

Alors qu’on pourrait facilement croire qu’en road trip, le fait de rester assis toute la journée garderait nos vêtements propres plus longtemps : rien n’est moins vrai. Transpiration liée à la conduite, poussière qui s’engouffre par les fenêtres ouvertes, volant moite, matière synthétique des sièges qui donnent chaud aux jambes et aux fesses ou encore stress dû au pilotage d’un véhicule bien plus difficile à manier : faire sa lessive en road trip est une nécessité.

Si un périple sur les routes des grands espaces canadiens est forcément moins salissant qu’une aventure en Asie du Sud-Est, laver son linge n’en demeure pas moins inévitable. Comme la capacité de rangement d’un van est supérieure à celle d’un sac à dos, autant en profiter pour s’équiper de matériel qui vous dépannera dans bien des occasions.

Lessive et laver son linge en road-trip : le matériel

D’accord, vous avez plus de place dans un van, que dans une valise. Pour autant : mieux vaut résister à la tentation et éviter d’emporter trop d’affaires avec soi. Plus vous avez de vêtements, plus les lessives seront volumineuses, cela va de soi.

Le plus important est de se doter d’un savon de Marseille ou d’un gel douche biologique. Pourquoi ? Non seulement vous pourrez ainsi vous laver le corps avec, mais vous pourrez également vous en servir pour faire votre lessive. Laver des vêtements sales, n’est pas si compliqué : il suffit d’être organisé. Commencez par remplir les deux bassines d’eau tiède. Si vous ne disposez pas de réchaud à gaz pour chauffer l’eau, pas d’inquiétude : de l’eau froide peut très bien faire l’affaire aussi.

À l’extérieur de votre automobile et posées sur le sol, mettez votre savon dans une des deux bassines. Si vous disposez de poudre ou liquide lessive, c’est encore mieux – mais cela prendra plus de place dans vos placards. Après avoir fait tremper votre linge sale dans l’eau savonneuse pendant dix/vingt minutes, en faisant bien pénétrer le produit nettoyant dans les fibres, frottez rigoureusement vos pièces vestimentaires les unes avec les autres. Normalement, elles devraient commencer à mousser un peu. Une fois vos vêtements frottés, place au rinçage. Pour cette deuxième étape, placez vos habits dans la seconde bassine. Changez l’eau jusqu’à ce que vos effets ne rejettent plus de mousse.

 

En résumé : 

Ne pas changer de vêtements trop régulièrement

Emporter un savon de Marseille ou un gel douche biologique

S’équiper de deux bassines

 

lessive linge road trip

 –

4 astuces pour nettoyer ses habits en road trip

1. Se trouver à proximité d’un point d’eau

En road trip, toute opportunité est bonne à prendre, pour compenser le manque de matériel ou de ressources. À commencer par un point d’eau à disposition. Il peut s’agir d’un robinet accolé au parking d’une petite église de village, d’un lac ou même d’un cours d’eau. Laver son linge dans de l’eau salée, n’est pas conseillé car le sel à tendance à gratter la peau. Lorsque vous vous trouvez dans la nature, n’oubliez pas d’utiliser un produit biologique pour le nettoyage. Aussi, quitte à disposer d’eau, profitez-en pour vous laver !

2. Prévoir une demi-journée pour le lavage

Selon votre emploi du temps, organisez-vous pour être disponible au moins une demi-journée. Faire sa lessive réclame bien souvent plus de temps que prévu.

3. Ne jamais se lancer dans une lessive si le temps est humide ou pluvieux

Finalement, ce qui prend le plus de temps et d’organisation, ce n’est pas le lavage mais le séchage. Disposant ni de lave-linge, ni de sèche-linge, vous devrez vous montrer ingénieux pour optimiser l’évaporation de l’eau contenue dans vos habits. Tordre ses affaires est un bon début. Et profiter d’une chaude journée ensoleillée s’occupera du reste, en une demi-journée supplémentaire.

4. Lavez vos affaires dans des lavomatiques

Anticipez au mieux vos lessives et faites-les coordonner avec vos passages dans des villes. De nombreux lavomatiques ou laveries, existent dans la plupart des villes du monde. Il suffit de se débrouiller pour les trouver. Auberges de jeunesse, hôtels et cyber-cafés sont de bonnes pistes pour commencer les recherches. Non seulement elles ne vous coûteront pas plus de 5€ en moyenne, mais en plus les sèches-linges à disposition seront tout aussi pratique pour sécher vos vêtements mouillés.

Petit guide pratique de la lessive pour laver son linge en Road trip
5 (100%) 1 vote

Pierre

Auteur Pierre

Co-fondateur de The Roadtrippers, passionné de grands espaces, d'aventures et de modes de vie alternatifs !

Plus d'articles de Pierre

Rejoindre la discussion 3 Comments

  • fonction8 dit :

    Tutututu. le bidon étanche de canoé….. de l’eau… de la lessive Bio.. du linge sale… une sangle et hop sur le toit… 2H de pistes et c’est propre… pas besoin de frotter… le machine a laver du tripper.

  • Bruno dit :

    On peut aussi ajouter 2/3 gros galets lisses dans le bidon de canoé qui feront office de boules de lavages. Je ne l’ai jamais testé mais il paraît que c’est efficace.

Laisser un commentaire