was successfully added to your cart.

Nous n’avions initialement pas prévu de passer par le lac Supérieur en Ontario. Ce petit incident à Horne Payne a quelque peu modifié notre itinéraire et nous en sommes plutôt ravis. Ça aura été vraiment dommage de passer à côté de ces paysages spectaculaires…

Notre détour par le lac Supérieur

La Transcanadienne qui borde le lac Supérieur est juste incroyable. A chaque tournant, nous découvrons des vues plongeantes sur les eaux translucides qui s’étendent à perte de vue, nous longeons des multitudes de petits lacs, de forêts, de canyons et de rochers immenses qui frôlent la route.

Le spot parfait à Terrace Bay

Bob roule très bien. Ce petit séjour chez le mécano lui aura fait du bien. Nous roulons plus sereinement désormais. En fin de journée, nous trouvons le spot parfait à Terrace Bay. Au bout de la route de la plage, il y a un petit parking « van friendly », juste en face de l’eau. Le lieu est idéal. On se croirait vraiment au bord de la mer. Le temps pour nous de décompresser et de profiter de notre roadtrip qui continu bel et bien.

3 nouvelles provinces et 2 fuseaux horaires

Cette deuxième partie de la traversée nous prendra une semaine. Nous traverserons trois nouvelles provinces : le Manitoba, Le Saskatchewan et l’Alberta et nous changerons encore deux fois de fuseau horaire. Nous nous arrêterons dans les villes de Thunder Bay, Winnipeg, Regina et un peu avant Calgary pour notre dernière nuit avant notre arrivée dans les Rocheuses.

Pour être francs, nous n’avons pas vraiment apprécié nous arrêter dans ces trois grandes villes. Notre mode de vie en van n’est pas adapté à ces zones urbaines. Mais comme nous devions travailler au moins deux jours consécutifs, nous devions nous arrêter près d’un café Tim Hortons avec connexion wifi et prises électriques.

À la recherche d’un lieu de travail

Et cela n’a pas été tâche facile ! Il se trouve qu’entre tous les cafés que nous avons croisés entre Thunder Bay et Winnipeg, aucun ne disposait de ces deux conditions. Nous avons donc dû nous arrêter dans la banlieue de Winnipeg pendant trois jours.

Mais cela fait aussi parti du jeu. Quand on doit travailler pendant un roadtrip, il faut être prêt à faire des concessions… Comme dormir dans des endroits urbains, moins accueillants.

traversée du canada

Une belle découverte à Kenora

Entre Thunder Bay et Winnipeg, nous avons tout de même découvert un très bel endroit : le Parc Norman à Kenora. Le lieu rêvé pour une petite baignade en cours de route.

La traversée des Prairies

La ville de Regina n’a elle aussi été qu’un point de passage dans notre traversée. Le point d’entrée des fameuses Prairies canadiennes. Il est vrai que la Transcanadienne qui traverse les Prairies est une longue ligne droite et ô combien monotone… Mais nous avons trouvé un très grand charme à ces paysages dorés, à ces champs de blé à perte de vue et à cette ambiance désertique de « no man’s land ». Nous aurions aimé y passer un peu plus de temps, mais notre envie de rejoindre les Rocheuses était plus forte que tout.

Plus que quelques kilomètres avant Calgary

Nous passons notre dernière nuit dans les prairies au bord d’un petit lac, près d’une réserve indienne. Le lendemain, nous atteignerons enfin Calgary après deux semaines de traversée et 4000 kilomètres parcourus !

Notre itinéraire :

Nos points de chute :

Jour 42 : Terrace Bay – Au bout de la « Beach Road »

Jour 43 : Thunder Bay – Wallmart

Jour 44 : Winnipeg

Jour 45 : Winnipeg

Jour 46 : Winnipeg

Jour 47 : Régina – Wallmart

Jour 48 : Severn Dam Reservoir

→ Notre article précédent : Jour 41 – Un début de traversée par si rassurant

Jour 48 : Deuxième semaine de traversée
Votre avis

Camille

Auteur Camille

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

Plus d'articles de Camille

Laisser un commentaire