Skip to main content

Panier

En quelques mots, qui êtes-vous ? 🙂

Nous sommes une petite famille : Greg 32 ans, Marie 27 ans et Hugo 1 an et demi. On voyage à bord d’un VW T4 California de 1993 que nous avons appelé l’Astrovan. Généralement, on part les week-ends et les vacances, en attendant de pouvoir concrétiser d’autres projets de voyage à plus longs termes.

Cela fait longtemps que vous voyagez en van ?

Nous avons acheté le van en janvier 2018 donc cela fait maintenant un peu plus de 3 ans que nous avons adopté ce mode de voyage. Au départ, nous n’étions que tous les deux puis en octobre 2019, Hugo nous a rejoints !

D’où vous est venue cette passion pour les voyages en van ? Qu’est-ce qui vous motive à partir en van ?

Pour moi (Marie), c’était un peu un rêve de gosse ! Quand on allait sur la côte Atlantique, je voyais tous ces gens avec leur van, ça me faisait rêver. Greg était un peu plus réservé, puis il a découvert tous les avantages et on s’est lancé ! Depuis c’est une véritable passion pour tous les deux.

Au tout début de l’aventure, la première motivation était plutôt financière, car nous n’avions plus de logements ni de restaurant à payer pendant vacances et ça nous a séduit. Puis dès les premières sorties, on a découvert d’autres aspects qui nous ont rendus totalement accros et qui maintenant sont moteurs pour nous : les grands espaces, la liberté, l’autonomie, le plaisir d’être partout chez soi. On a aussi rencontré une communauté fantastique autour de la van life !

Pouvez-vous nous présenter votre van de voyage ?

L’Astrovan, un VW T4 California de 1993. Lorsque nous l’avons acheté il était déjà tout équipé mais à l’abandon ! Nous avons tout enlevé pour tout recommencer à zéro.

Nous avons gardé la disposition d’origine pour entièrement la restaurer et changer tous les équipements.

Maintenant, nous avons 4 couchages (2 en haut dans le toit ouvrant, et 2 en bas) et 1 lit bébé, la cuisine équipée avec l’eau chaude, le chauffage, et plusieurs rangements. On a ajouté 2 panneaux solaires pour être autonome au maximum.

On a aussi profité du premier confinement pour refaire la carrosserie qui commençait à rouiller sérieusement.

Pourquoi avoir choisi ce van et pas un autre ? Pourriez-vous nous donner quelques-uns de ses avantages et de ses inconvénients ?

Nous avons choisi ce van pour son format qui nous plaisait beaucoup : le côté passe-partout (presque) comme une voiture et pour autant, le toit relevable nous permet d’avoir de l’espace et de tenir debout ! C’est d’ailleurs pour ça qu’il a été notre coup de cœur au moment de l’achat.

On s’est plutôt naturellement orientés vers VW pour sa fiabilité et la facilité à trouver des pièces de rechange. On ne voulait pas quelque chose de trop récent pour éviter les problèmes mécaniques que nous ne pourrions pas résoudre nous-mêmes.

Ce n’est pas une flèche, c’est vrai, mais du haut de ses 400 000 km, l’Astrovan a fait ses preuves et il roulera encore longtemps !

En revanche, maintenant que nous sommes 3, on commence à en voir les limites. Côté rangement, on est vite être encombré, et on manque parfois de place. Il y a aussi sa capacité de stockage de l’eau : nous n’avons que 20L d’eau propre, il faut donc recharger très souvent ! Et enfin pour le côté hygiène : ni douche, ni toilettes. On s’en accommode très bien en été, mais en hiver ce n’est pas toujours l’idéal…

L’avez-vous emménagé seuls ou avez-vous fait appel à un professionnel ?

Nous avons tout restauré nous-mêmes. Enfin surtout Greg… c’est un vrai touche-à-tout avec des compétences en électricité et en plomberie ! Ça nous a permis de tout faire nous-mêmes, y compris la mécanique ! Mais on se rend compte que ce n’est jamais fini… on y apporte constamment des améliorations, et c’est une vraie satisfaction de voir tout ce que l’on peut faire de nos propres mains.

Avez- vous prévu d’en faire un mode de vie (vanlife), si ce n’est pas déjà le cas ?

On y réfléchit vraiment. La dernière fois que nous sommes partis plusieurs semaines, le retour à la vie sédentaire a été un peu difficile… Donc depuis tout récemment, on travaille sur des projets de voyage à long terme, de travail sur les routes, mais tout vient à point à qui sait attendre…!

Durant vos voyages en van, quelles sont les difficultés que vous rencontrez le plus souvent, auxquelles vous n’étiez pas préparés ?

On peut dire que la difficulté récurrente avec ce van c’est la quantité d’eau que l’on a. On manque souvent et on doit tous les jours recharger, ne serait-ce que pour boire !
Mis à part ça, on a la chance de ne pas avoir été confrontés à de grosses difficultés. L’Astrovan ne nous a jamais lâchés !

Voyagez-vous en famille, avec des enfants ? Si oui, l’organisation n’est-elle pas trop compliquée ? Les enfants s’adaptent-ils facilement ?

On voyage avec notre fils, Hugo, qui a maintenant 1 an et demi. Il nous accompagne depuis ses 6 mois. Nous avons pris le temps de réfléchir à une organisation avant de l’embarquer avec nous, pour le rangement, pour son couchage, pour son alimentation, … Tout a besoin d’être pensé, alors on fait preuve d’imagination et d’organisation et tout se passe bien : il faut être préparé à tout, sans pour autant déménager la maison entière !

De son côté, il s’est super bien adapté, même si parfois, la première nuit dans le van après un petit moment est chaotique ! Maintenant il est à l’aise dans le van. On a trouvé un bon rythme tous ensemble, et il semble être super content quand on repart !

Pouvez-vous nous présenter en quelques lignes la destination la plus incroyable que vous avez faite en van ?

Pour l’instant, nous ne sommes restés qu’en France, mais il y a déjà beaucoup à voir ! Entre l’océan, les gorges, la montagne,… On a commencé à faire pas mal de coins ! On peut dire que la destination qui nous a le plus surpris, c’est la Lozère ! On ne s’attendait pas à un département si beau et si vert. Les gens sont accueillants et les paysages sont splendides. C’est assez vallonné, ce qui offre pas mal de possibilités. Et pourtant c’est calme, il y a peu de monde, et on pense que c’est ce qui fait le charme de ce coin de France.

A bientôt sur les routes !

 

AstroVan Family – Marie, Greg & Hugo

Suivez leurs aventures sur Instagram

Partir en Van : Le Guide pour se lancer dans la Vanlife

Cheveux dans le vent et sentiment de liberté total. Pouvoir voyager où on veut, quand on veut, sans rendre de compte à personne (ou presque). La vie en van fait autant parler d'elle, qu'elle fait rêver.

Mais derrière cette image idilique, la réalité peut être bien différente lorsque on ne sait pas comment se lancer.

➔ Où se garer la nuit ?
➔ Où a-t-on le droit de dormir dans son véhicule ?
➔ Comment rester propre sans douche ni toilette ?
➔ Comment faire face aux galères ?
➔ Comment se sentir en sécurité quand on part seul ?

Bref, comment se lancer quand on n'y connait rien et vivre un roadtrip mémorable.

Après 4 ans à voyager sur les routes en van aménagé, nous avons regroupé nos meilleurs conseils dans le livre que nous aurions aimé avoir à nos côtés à nos débuts. Ce guide pratique existe enfin et il s'appelle PARTIR EN VAN, aux éditions Larousse.
Pour découvrir le sommaire, c'est ici que ça se passe !

partir-en-van

Plus d'inspiration Road-trips & Vanlife ?

Abonnez-vous à notre Instagram pour être sûr de ne rien manquer (cliquez ici) !
Au programme ? Idées d'aménagement de van, témoignages de vanlifers, spots idylliques pour passer la nuit, idées d'itinéraire, les dernières actualités de nos aventures et surtout (surtout !) une bonne dose d'inspiration au quotidien en attendant de reprendre la route 🙂


Camille

Auteur Camille

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

Plus d'articles de Camille

Laisser un commentaire