Panier

Grande province du Canada située sur la côte est du continent américain, le Québec est surtout connu pour sa culture et sa langue intimement liées à l’histoire française. Ancienne colonie du royaume de France, influencée par les amérindiens et les anglais qui se sont disputés sa domination avec les français, le Québec s’est constitué, au fil de son évolution, une culture à part entière.

La culture québécoise

Quand on pense au Québec, on imagine souvent de vastes paysages naturels, le fleuve Saint-Laurent, ou encore Montréal, la plus grande métropole de la province. La société québécoise est indissociable de son environnement naturel préservé, de sa proximité avec le Canada anglophone et les populations autochtones avec qui elle cohabite depuis des siècles, sans oublier son voisin direct, les États-Unis.

Le Québec, c’est donc une importante mixité culturelle mêlée à un fort sentiment d’identité. La province se distingue de ses voisines plus particulièrement avec le français, qui est sa langue officielle et parlée par plus de 90% de sa population. La société québécoise est également marquée par son histoire, de l’arrivée des premiers colons français au XVIe siècle jusqu’à la naissance du Canada en tant que nation en 1867. Successivement sous domination française puis britannique, le Québec a développé un fort sentiment identitaire, en résistant à la politique d’assimilation des anglais, puis à l’influence américaine qui s’est développée par la suite. En parallèle, la société québécoise a longtemps entretenu des liens commerciaux avec les populations autochtones de son territoire. Plus récemment, elle a accueilli des immigrés africains, chinois et arabes. Son développement s’est progressivement détaché de la France et son art de vie s’est progressivement construit, au fil des époques et des nombreux apports des différentes populations présentes sur le continent américain.

C’est une province très dynamique économiquement, riche en matières premières (particulièrement le bois et l’industrie minière) et très active dans le secteur des services. La métropole de Montréal fournit à elle seule plus de la moitié du produit intérieur brut du Québec. La majeure partie des exports québécois est destinée aux États-Unis. D’un point de vue politique, le Québec fait partie d’un état fédéral, et bénéficie de son propre gouvernement. Ses deux plus grands partis politiques sont le Parti Libéral du Québec (PLQ), en faveur de la fédération canadienne, et le Parti Québécois (PQ), qui de son côté prône pour l’indépendance du Québec. Les québécois ont également hérité d’un système juridique mixte, mêlant droit civiliste caractéristique des pays nord-européens et du common law, propre aux États-Unis et à la Grande-Bretagne.

Sur bien des aspects, le Québec se distingue donc à la fois de la France, des autres provinces canadiennes, et des États-Unis. Si vous avez envie de découvrir le Québec, il vous faudra un visa canadien pour séjourner plus de 90 jours (visa touriste canada), ainsi qu’un AVE (autorisation de voyage électronique). Les québécois ont construit un mode de vie non seulement unique mais reconnu à l’échelle internationale. Les différences avec le mode de vie français sont nombreuses, bien que les valeurs communes à ces deux communautés francophones existent toujours.

Les différences culturelles

Ce n’est pas parce que français et québécois partagent la même langue que leurs us et coutumes seront forcément identiques. La langue française n’est d’ailleurs pas le même, selon si elle est parlée d’un côté ou de l’autre de l’Atlantique. Outre l’accent, les différences de vocabulaire et d’expressions sont nombreuses. L’exemple le plus marquant est celui des repas : le déjeuner français s’apparente au repas du midi, tandis qu’il évoque le repas du matin au Québec. Les malentendus peuvent donc être fréquents ! Le Québec est très protecteur envers sa langue et proscrit tous les anglicismes qui sont entrés dans le vocabulaire de la France (parking, shopping…). En revanche, il n’est pas rare d’entendre un québécois utiliser des mots français et anglais dans la même phrase.

Sur un aspect religieux, le Québec a hérité du catholicisme français, qui s’est longtemps démarqué du protestantisme américain. Très présente sur la scène politique jusqu’aux années cinquante, l’Église québécoise a progressivement été écartée du pouvoir. De nos jours, les québécois sont majoritairement non-pratiquants, tout comme les français. En juin 2019, le Parlement québécois a d’ailleurs voté pour la laïcité de son gouvernement.

De manière générale, les relations au Québec sont moins hiérarchisées qu’en France. Au sein d’une entreprise, il est par exemple plus facile d’approcher un chef qu’en France. De même façon, les formules de politesse sont différentes. Le tutoiement est par exemple beaucoup plus utilisé par les québécois que par les français. En revanche, la bise demeure une spécificité française à ne pas reproduire avec un québécois. Tout comme dans l’ensemble des États-Unis et du Canada, les contacts physiques sont restreints et réservés au cercle privé.

 

Pierre

Auteur Pierre

Co-fondateur de The Roadtrippers, Pierre Rouxel est passionné de grands espaces, d'aventures et de modes de vie alternatifs.

Plus d'articles de Pierre

Rejoindre la discussion One Comment

Laisser un commentaire