Skip to main content

Panier

Dans le cadre du parcours estival de la Traversée Moderne d’Un Vieux Pays, je suis partie 5 jours à la découverte du patrimoine culturel, artistique et naturel du côté Est de la Bretagne. Au programme 4 grandes étapes : une première nuit à Nantes, une deuxième nuit à Guérande en passant par l’estuaire de Nantes à Saint-Nazaire et La Baule, une troisième nuit à Rennes et enfin une dernière nuit à Saint-Malo avant de rejoindre le Mont Saint-Michel. Pour ma part, je vais suivre cet itinéraire en van, mais il est tout aussi possible de le réaliser à vélo ou en voiture. Je vous raconte mon périple au jour le jour et cette expérience de roadtrip en solitaire.


Première étape à Nantes

Me voilà à Nantes. Je viens de déposer Forest (mon… enfin, notre van avec mon compagnon) sur son emplacement de camping. Pour cette première étape, je loge à Nantes Camping, le camping le plus proche de Nantes, à 6 arrêts de tram du centre-ville. Je suis impatiente de découvrir ce parcours de la Traversée Moderne imaginé par l’équipe touristique du Voyage à Nantes et met à l’honneur pas moins de 12 étapes touristiques : Nantes, l’Estuaire, Saint-Nazaire, Saint-Malo-de-Guersac, Fégréac, Rennes, Hédé-Bazouges, Bécherel, Dinan, Plouër-sur-Rance, Saint-Malo et le Mont Saint-Michel.

Crêperie le Coin des Crêpes – Nantes

Machines sur l’île de Nantes

Carrousel et macaron de la pâtisserie Délicatessaine

Navibus à partir du Hangar à Bananes sur l’île de Nantes

« Mètre à Ruban » de Lilian Bourgeat – Jardin des plantes

Château des Ducs de Bretagne

Nous suivons la ligne verte du Voyage à Nantes

Bénédicte du Voyage à Nantes me rejoint à l’entrée du camping. C’est elle qui a pour mission de me faire découvrir Nantes d’un nouvel œil. L’œil du Voyage à Nantes, le long de la ligne verte, au fil des expositions d’art de rue.  Il faut dire que la ville est experte en la matière. Chaque été depuis 2012, l’événement y disperse une multitude d’œuvres d’artistes, d’architectes, de designers et de jardiniers. L’art investit la ville et se rencontre gratuitement à un coin d’une rue ou sur les places emblématiques de Nantes. À la fin de l’été, certaines œuvres sont démontées, d’autres s’inscriront progressivement dans le paysage nantais si particulier.

C’est à vélo que nous décidons de suivre la ligne verte ! Après une halte déjeuner à la crêperie, nous enfourchons nos vélos et débutons notre programme : jardin des plantes, lieu unique, centre-ville historique, château des Ducs de Bretagne, l’île de Nantes et ses machines, prendre la navette fluviale (le Navibus) qui rejoint le Bas-Chantenay, continuer vers le jardin extraordinaire, le musée Jules Vern et longer les quais de la Loire jusqu’au mémorial de l’Abolition de l’Esclavage. À mi-parcours, nous faisons une autre halte gourmande dans une pâtisserie naturelle et choisissons une boîte de macarons. Nous les dégusterons sur le quai des Antilles de l’île de Nantes en observant la remontée d’un majestueux voilier.

Forest à Nantes Camping

 

Retour au camping pour ma première nuit dans Forest

Émerveillée par cette visite aux mille facettes, je retrouve Forest là où je l’avais laissé, sur son emplacement arboré. C’est ma première nuit dans ce van que nous venons tout juste de finir de rénover. Pour l’instant il n’est pas encore équipé d’un système électrique autonome. Je me contente d’une bassine et d’un réchaud. Mais à priori je n’en aurai même pas besoin durant ce parcours.

Informations pratiques :
Le Voyage à Nantes : 10e édition en 2021 du 3 juillet au 12 septembre. Cette année, vous pourrez notamment observer le Naufrage de Neptune sur la Place Royale : une gigantesque épave de bateau échouée sur la plus emblématique fontaine de Nantes.
Voir le parcours de la ligne verte et ses étapes artistiques
Adresses gourmandes : Crêperie le Coin des Crêpes, pour déguster des produits locaux dans une ambiance chaleureuse et conviviale / Pâtisserie naturelle Délicatessaine, qui travaille exclusivement avec des sucres naturels et des produits avec un indice glycémique bas. 
Voir toutes les bonnes adresses culinaires.
Dormir au plus près de Nantes avec son van : Nantes Camping.

Deuxième étape : de l’estuaire Nantes – Saint-Nazaire à Guérande

Ce matin, je me mets en chemin de bonne heure, car j’ai un peu de route pour rejoindre Guérande. D’ailleurs, ma première nuit dans Forest s’est très bien passée !

Le bac à Couëron

Le long de l’estuaire – Misconceivable d’Erwin Wurm

Ecluse du canal de la Martinière

 

L’art au fil de l’Estuaire

En milieu de matinée, je rejoins le bac de Couëron. J’appréhende un peu la traversée avec mon vieux bolide, mais tout se passera bien. Il faut dire que la traversée n’est pas bien longue non plus, seulement 2-3 minutes. 2-3 minutes qui donnent néanmoins une saveur exotique à l’itinéraire. Il ne me reste plus qu’à suivre les panneaux de direction jusqu’au canal de la Martinière, le long du parcours de l’Estuaire. Je suis surprise de croiser autant d’oiseaux sur les bords sauvages du canal. Un petit éco-système protégé, à quelques kilomètres de Nantes. Le chemin des cyclistes du dimanche et des pêcheurs immobiles.

J’y croise l’œuvre d’Erwin Wurm : Misconceivable, que je surnomme le bateau mou. L’une des 33 œuvres permanentes de ce parcours d’art contemporain qui longe l’estuaire et lui offrent une nouvelle perspective. Pour déjeuner, je choisis le parking de l’écluse du canal. Le temps d’une pause bien calme, je me concocte une salade composée à base de semoule et de tomates fraîches. Nul besoin de sortir le réchaud, la semoule gonfle dans l’eau froide. La suite de la journée sera certainement moins tranquille puisque je m’apprête à rejoindre Saint-Nazaire et La Baule.

« Le pied, le pull-over et le système digestif” de Daniel Dewar et Grégory Gicquel

Saint-Nazaire, l’étape insoupçonnée

Pas peu fière d’avoir gravi le pont de Saint-Nazaire sans embûches, je me retrouve à longer les vastes chantiers navals avant d’arriver aux abords du port. Saint-Nazaire n’est peut-être pas l’une des premières destinations touristiques de la côte mais son intervention au sein du parcours de l’Estuaire offre à voir quelques œuvres inattendues. Comme le Pied, le Pull-Over et le Système Digestif de D.Dewar et G.Gicquel, au pied du quai de la Jetée.

Vue sur la baie du Manéric

La Baule en mode plages & baies secrètes

Après plusieurs heures de conduite en solo, je commence à bien prendre en main le Popo. La conduite demande néanmoins plus de concentration et d’efforts qu’avec une voiture classique ou un van récent. Sans la direction assistée et avec un levier de vitesse à l’ancienne, ça fait travailler les bras !

Moi qui espérais ne passer que par des petites routes peu fréquentées, je me retrouve à rouler sur les boulevards du front de mer entre Pornichet et La Baule. Si comme moi, vous voyagez avec un vieux véhicule ou que celui-ci fait plus de 2m de haut, éviter vraiment les villes côtières. Elles ne sont pas adaptées à ces types de véhicules. Je ne m’attarde donc pas trop à La Baule et préfère rejoindre les plages à l’entrée de Batz-sur-Mer. Là encore, il faut faire attention aux barrières qui jalonnent les plages. Bon nombre d’entre elles sont placées à 1m90 et malheureusement mon T3, bien qu’il ne dispose pas de réhausse, ne pas pas dessous. Je trouve finalement un parking sans barrière au niveau du musée du Grand Blockhaus. Le soleil est vif, mais je ne résiste pas à une balade improvisée le long du bord de mer. La vue est de toute beauté.

Guérande

Sur la route des marais

 

La presqu’île de Guérande, le long des marais

Je profite de mon étape à Guérande pour rejoindre une visite guidée autour du patrimoine caché de la cité médiévale. Je me laisse guider par ces histoires d’autrefois que raconte le patrimoine niché des arrières ruelles.

Avant la nuit, je m’offre une dernière escapade dans les marais salants, le long de la route des Marais. Le soleil rouge, dont on ne perçoit qu’une forme irrégulière derrière le brouillard, entame son dernier sprint vers l’Horizon. Je suis presque seule à parcourir cette petite route bordée de marais et de tas de sel recouverts d’une bâche protectrice. Émerveillée par ce spectacle nouveau pour moi, je savoure chaque instant avec tous mes sens en éveil.

Informations pratiques :
Le parcourir artistique le long de l’Estuaire de Nantes à Saint-Nazaire. Découvrir toutes les étapes.
Plus d’informations sur La Baule et la presqu’île de Guérande sur l’office du tourisme.
Adresses gourmandes : Les Fils à Maman – La Baule, pour un repas aux saveurs de l’enfance en face de la mer.
Dormir à Guérande : Eco Nuit, un hôtel écologique et économique aux portes de Guérande / Camping municipal les Mouettes, une adresse sans chichis entre le Pouliguen et les marais salants de Guérande.

Place du Champ Jacquet – Rennes

Troisième étape : Rennes, ma ville d’origine

Je suis contente de passer par Rennes, ma ville d’origine, que je n’ai pas revue depuis quelques années. Me balader dans le parc du Thabor, arpenter les ruelles pavées du vieux Rennes, longer la Vilaine, observer le spectacle des illuminations du Parlement de Bretagne, aller voir la dernière exposition Pinault au musée des Jacobins… Tout cela fait voler un petit air de nostalgie devant mes yeux, alors qu’à chaque recoin je me remémore un goûter en amoureux, une soirée entre amis, une sortie shopping, un cours de soutien ou de yoga…

Forest dans les rues de Rennes

Parc du Thabor

Un dîner surprise dans Rennes

Après m’être promenée entre la place Sainte-Anne et République, j’atterris au restaurant l’AlgoRythme pour un nouveau dîner en solitaire. En attendant ma planche végétarienne surprise, la restauratrice me raconte l’histoire des boiseries imagées qui recouvrent tous les murs intérieurs. Quand ma planche arrive, je m’amuse à deviner les saveurs des bouchées colorées. Un jeu d’enfant pas si simple pour mon palais d’adulte, mais je me régale !

Informations pratiques :
Louer un vélo électrique pour la durée de son séjour : La Maison du Vélo, 15 bis place de la Gare.
Le City Pass de Rennes : lancé au début de l’été 2021, le City Pass version 24h (19,50€) ou 48h (24,50€) est un package pour visiter la Métropole à moindres de frais. Inclut dans le pass 24h : bus & métro en illimité, 1 visite guidée, 1 balade d’1h en bateau électrique, 1 entrée pour voir la collection Pinault et l’accès aux musées et expos temporaires.
Adresses gourmandes : Alaska Borcante et Snack, un ancien garage Peugeot transformé en snack/boutique et où tout est à vendre / L’AlgoRythme, un petit restaurant qui a du cachet et qui propose notamment des plats végétariens /Vacarme Vintage, une boutique surprenante avec un espace salon de thé avec dégustation de produits artisanaux.
Dormir à Rennes : Hôtel écoresponsable le Garden, chambres et appartements à deux pas du centre-ville / Camping des Gayeulles, à deux pas du centre de Rennes.

Ecluse de Rennes

Quatrième étape : en route vers Saint-Malo

Direction la Cité Corsaire, au nord du département d’Ille-et-Vilaine. Saint-Malo dresse fièrement ses remparts autour de sa vielle-ville intra-muros autrefois entièrement bordée par les eaux.

Petites routes des étangs d’Apigné

Les petites routes des Étangs d’Apigné

Avant de quitter Rennes, je veux jeter un coup d’œil aux étangs d’Apigné. Accessibles en 10 mn de vélo électrique depuis le centre-ville, je préfère m’y aventurer avec Forest. Le temps n’est pas vraiment propice à la baignade mais cela me rappellera tout de même les belles après-midi estivales passées ici de mon enfance à mon adolescence. Un coin de verdure aux portes de Rennes idéal pour se ressourcer loin des immeubles et des rues goudronnées. C’est la première fois que j’ose me perdre dans le dédale des petites routes de cette zone humide aux multiples étangs. Enfin seule, je relève le pied de l’accélérateur, ouvre les fenêtres en grand et profite du cadre à mon rythme.

Bécherel

Chemin des remparts de Bécherel

 

Une pause déjeuner à Bécherel

À mi-chemin entre Rennes et Saint-Malo je m’arrête à la Cité du Livre : Bécherel. Mon pique-nique au bout du bras, je m’installe sur un banc au bord de l’étang de l’ancien moulin. Rassasiée, je rejoins les remparts de la petite cité de caractère. Au détour d’un mur de pierre, je déniche un jardin privé ouvert aux visiteurs qui dispose d’une vue de choix sur les alentours et l’église Notre-Dame de l’Assomption. Un peu plus loin, c’est un jardin aromatique qui croise mes pas, plus tard une librairie – salon de thé couplée à des créations d’artisans.

Vue sur Saint-Malo depuis le chemin de ronde extérieur

L’intra-muros de Saint-Malo

 

Redécouvrir Saint-Malo

Mon van installé sur un emplacement du camping de la cité d’Aleth, je rejoins Lisa de l’office du tourisme de Saint-Malo. Elle m’emmène autour du fort d’Aleth et du mémorial 39-45, le long du chemin de ronde extérieur bordé de verdure qui laisse entrevoir de temps à autre des fenêtres maritimes sur Saint-Malo et Dinard. Le vent souffle et les vagues se déchaînent contre les falaises de cette langue de terre. Je n’avais jamais entrevu la Cité Corsaire sous cet angle, qui devient désormais mon préféré. Pour terminer la soirée, je m’arrête à une crêperie de l’anse Solidor, près de la fameuse tour qui permettait de surveiller le commerce sur la Rance.

Informations pratiques :
Plus d’informations sur le site de l’office du tourisme de Saint-Malo et de la baie du Mont Saint-Michel.
Adresse gourmande : Crêperie du Port à Saint-Servan.
Dormir au plus près de Saint-Malo avec son van : Camping de la Cité d’Aleth. Possibilité de rejoindre l’intra-muros en une petite trentaine de minutes à pied.

Parking de la chapelle Sainte-Anne

Derniers kilomètres vers le Mont Saint-Michel !

Pour cette dernière journée, je décide de m’engouffrer dans l’intra-muros afin de retrouver cette ambiance si particulière qui nous projette de l’époque médiévale à l’époque moderne entre vieilles pierres et boutiques de grandes chaînes. Un dernier coup d’œil à la piscine de Bon Secours et je me remets déjà en marche vers le parking où j’ai laissé Forest.

La baie du Mont Saint-Michel, entre terre et mer, m’offre un paysage que j’adore au fil des nombreux marais. Je m’arrête à la chapelle Saint-Anne qui sera en réalité la dernière étape de ce roadtrip. Déjà au loin je distingue la silhouette du Mont Saint-Michel au-dessus des herbes hautes des prairies.

Chapelle Sainte-Anne et Mont Saint-Michel

Le mot de la fin…

Durant ces 5 jours et 4 nuits, j’ai pris plaisir à suivre l’itinéraire proposé par la Traversée Moderne d’Un Vieux Pays. Et même si mon vieux T3 m’a donné du fils à retordre dans les rues citadines, les échappées natures sont tout aussi présentes le long du parcours.

Mes derniers petits conseils pour un roadtrip en toute sérénité : prévoyez au moins 7 jours pour réaliser cet itinéraire et si vous possédez un véhicule comme le mien (ou d’au moins 2 m de haut), préférez des campings (ou des hébergements) éloignés des villes et rejoignez-les en transports en commun. Ou sinon, repérez bien les parkings où vous pourrez vous stationner facilement. Ah oui, et enfin : enjoy !:)

Retrouvez toutes les informations relatives au parcours de la Traversée Moderne d’Un Vieux Pays sur leur site : www.voyage-en-bretagne.com et sur Instagram @traverseemoderne.

 


 

 

Partir en Van : Le Guide pour se lancer dans la Vanlife

Cheveux dans le vent et sentiment de liberté total. Pouvoir voyager où on veut, quand on veut, sans rendre de compte à personne (ou presque). La vie en van fait autant parler d'elle, qu'elle fait rêver.

Mais derrière cette image idilique, la réalité peut être bien différente lorsque on ne sait pas comment se lancer.

➔ Où se garer la nuit ?
➔ Où a-t-on le droit de dormir dans son véhicule ?
➔ Comment rester propre sans douche ni toilette ?
➔ Comment faire face aux galères ?
➔ Comment se sentir en sécurité quand on part seul ?

Bref, comment se lancer quand on n'y connait rien et vivre un roadtrip mémorable.

Après 4 ans à voyager sur les routes en van aménagé, nous avons regroupé nos meilleurs conseils dans le livre que nous aurions aimé avoir à nos côtés à nos débuts. Ce guide pratique existe enfin et il s'appelle PARTIR EN VAN, aux éditions Larousse.
Pour découvrir le sommaire, c'est ici que ça se passe !

partir-en-van

Plus d'inspiration Road-trips & Vanlife ?

Abonnez-vous à notre Instagram pour être sûr de ne rien manquer (cliquez ici) !
Au programme ? Idées d'aménagement de van, témoignages de vanlifers, spots idylliques pour passer la nuit, idées d'itinéraire, les dernières actualités de nos aventures et surtout (surtout !) une bonne dose d'inspiration au quotidien en attendant de reprendre la route 🙂


Camille

Auteur Camille

Co-fondatrice de The Roadtrippers, passionnée par les voyages insolites, la nature et la vie en van. Également rédactrice du blog de voyage Sense Away et chroniqueuse sur Un Trek Une Fille.

Plus d'articles de Camille

Laisser un commentaire